17/01/2011

Evolution consumériste ou révolution islamiste ?

Crise & Mutation.jpg

Dans le monde intraconnecté les révolutions se font en une semaine et seul un nom de Dieu sépare les deux rives de la méditerranée.

 

D’un coté de la méditerranée, des émeutes de la faim liées à l’augmentation des matières premières et dont la vieille Europe craint qu'elles ne génèrent un avènement des partis islamistes devenus dernier opposant à un mode de vie sensé devenir commun et qui semble poser à tous la question l’islam peut il se dissoudre dans les Démocraties de Marché ?

 

De l’autre coté comme en Grèce sous le joug du FMI, des pillages de magasins, véritables émeutes consuméristes.

Pour quiconque vit sous le seuil de pauvreté, s acquitter d’une TVA en hausse, c’est contribuer à financer son propre malheur.

C’est également demander aux pauvres de participer au naufrage collectif organisé par quelques-uns, ce qui revient à leur demander un véritable acte de foi en une économie future et un Eden Mondial lointain « La bulle verte de la consommation durable ».

 

Concernant notre beau pays, la croissance revue récemment à la baisse ( 1,5% en 2011)

par Dame Christine Hagarde sera encore obtenue ( ?) péniblement grâce aux dernières dépenses publiques et sociales. Chacun sachant désormais que pour notre beau pays, la fête du slip s’arrêtera avec le respect du pacte de stabilité en 2013.

A moins que d’ici là, comme elle en manifeste le désir, Dame Christine Hagarde réussisse à changer le business model du pays en transformant notre société de consommation en société de production, autrement dit créer un tissu de PME exportatrice comme en Allemagne.

Un miracle économique…

 

 

La balance des paiements des démocraties de Marché  n’est qu’une appellation occidentale du jugement dernier des républiques islamistes. 

 

La charia d’un Marché non Mollahrisé…

 

Nécronomiquement votre

 

 

Les commentaires sont fermés.