01/12/2010

Monde Excel...Monde réel...

Les dettes qu'on diffère de payer abrègent la vie. 

Charles-Augustin Sainte-Beuve

 

 

 

 L’heure comme l’humeur est semble t’il aux régimes protéinés.

Faire maigrir les Etats en montrant que l’on sait dépenser moins.

Education, santé (Marché de la dépendance) en route vers la privatisation... L’histoire se répète mais montrer que l’on sait maigrir ne signifie pas que l’on sait devenir plus fort...

N’est ce pas Mr Douillet…???

 

La vérité nécronomique est tout autre...

Ce qu’attendent les Marchés financiers, ce ne sont pas des économies mais une capacité à générer de la croissance puisque tous les remboursements sont liés à des hypothèses de croissance qui ne sont jamais tenus ou sont trop faibles.

Il est facile de changer une formule dans un tableau Excel, il l’est beaucoup moins quand il s’agit de matérialiser cette formule dans le monde réel

 

« Regardez, nous  savons maigrir en faisant des efforts (réduction des déficits) » clament les gouvernements de la zone euro.

«  Qui vous a demandé de faire cela ? Ce que nous attendons est exactement l’inverse…Montrez nous que vous savez grossir (croissance)  en faisant des efforts…Répondent les Marchés.

Etrange comportement de celui qui se met à maigrir parce qu'il n'arrive pas à grossir...!!!

Mais voilà, il faut bien donner un os à ronger aux agences de notations à défaut de pouvoir faire du gonflage de joues.

 

C’est en cela que cette crise est différente de toutes les autres car c’est la première fois que tous les acteurs : les Etats, les  entreprises, et les citoyens des démocraties de Marché sont amenés à repenser leur façon de fonctionner…Leur Business Model…

 

La réduction des dépenses publiques et sociales aura comme effet immanquable une baisse de la consommation.

Certains pensent peut être que l’on avance bien mieux avec le ventre creux en terme de productivité.

Les nécronomistes savent qu’on n’a jamais vu un guerrier affamé tenir un siège.

 

Nécronomiquement votre

Commentaires

Oui effectivement mais quand les taux longs sont à 10% (faillite ou presque vu le peu de croissance),faut se débrouiller sans crédit ou monétiser en espérant que ça fonctionne. Les Américains ont essayé la monétisation, ça ne fonctionne pas trop pour l'instant. Faut il monétiser plus (pomper plus comme les shadok)? Les Européens font les deux à la fois : maigrir et monétiser pour éviter de maigrir trop vite (contradictoire?, pas sûr car on peut tenter de réduire les déficits structurels en espérant que ça reparte sur des bases meilleures, par contre je suis d'accord pour l'Irlande et la Grèce c'est cuit de chez cuit il faut liquider la dette et attendre ne fera que faire souffrir la population). C'est donc une sorte de régime lent 'FMI light' pour l'Europe, qui suit son chemin entre dogme monétariste et décroissance subie (les frontières open alors que les autres protègent leur marchés, les européens étant les super dindons). A mon avis ils sont un peu schizophrènes sur les bords et irrécupérables.

A la fin l'équation des états insolvables se résout toujours par la guerre et l'inflation, ça c'est la certitude à très long terme. En attendant, ça ressemble à la dépression économique lente. On le sent pas trop à Paris pour l'instant, mais ça viendra peut être au premier plan de rigueur Français.

Les américains vivent sur leur nuage pour l'instant, en donnant des leçons, mais ce sera leur tour à un moment où à un autre. Ils ont plus de gras à perdre.

Les seuls guerriers qui tiendront debout sont ceux qui sont déjà mentalement prêts à tout perdre, et qui ont autre chose que l'argent comme repère.

Écrit par : dan_y44 | 01/12/2010

bonjour, tout n'est pas sombre dans le tableau, DSK va prendre la reléve en 2012,
oui vous savez le nouveau mec d'anne sinclair celle qui faisait du journalisme ( la voix de son maitre tonton).
Donc on est sauvé mr FMI qui est de gauche
,oui c'est prouvé ( donc pour le bon peuple) et pas au service des banquiers tén ebreux..
Les sondages ont parlé.. donc aucune contestation siouplait ;
il est donné gagnant contre tous , pas le choix ça a dèja été décidé pour nous.

La démocratie c'est beau ,et vous allez encore le toupet vous plaindre, arretez de râler et allez travailler plus pour les enrichir encore plus.
Ou sinon tu peux toujours aller faire éducateur spécialisé dans les montagnes afghanes,
voire aller prendre un petit bain, on m'a dit qu'en ce moment en corée du sud sur certaines îles paradisiaques le climat etait trés chaud.

La question que je me pose.... est ce que DSK auras le même fournisseur de vaseline que sarkozy ? je vais voir ça dans wiki machintruc.

je me rappelle du titre d'un live du regretté reiser
"On vit un époque formidable"

Écrit par : gabelle | 02/12/2010

Les crises en thème : les mauvaises Grèce

Pas fastoche de dégonfler les bulles quand on attise la cupide stupide et le charmeur de serpent de persifler ses contemporains sans que le touriste s'arrête. Et oui, d'une manière ou d'une autre, le feu est dans le fruit et ce n'est pas la saison des avalanches qui fera baisser la fièvre du grand soir.

Puisque selon le placide nécronomiste qui se reconnaîtra, les américains vivent sur un nuage toxique, en donnant des caleçons
et que - donnes et il te sera donné - ils se verront renvoyer ces mêmes caleçons, une taille en-dessous vu leur tour de poitrine et leurs tours jumelles.

Mais bon, las du futur alors qu'aujourd'hui est le spectacle, attendu qu'au passage le silence sépultural au sujet de la pire marée noire de l'histoire oblige le Malin à titiller les anathèmes ( ou les nanas t'aime, ben ça on le savait gros baiseur, va ! .. Vieille rengaine de l'amour aux enfers ) en produits détournés, car il y a toujours quelque chose qui cloche quand ça ne va pas, n'est-ce pas Monsieur de la Palice, attendu que le mauvais oeil et l'heure sont au Généralife, aux grosses voix militaires et rassurantes ( normal ! ), aux bons vieux papys ainsi qu'à leur méthodes démodées, lesquelles font médiatiquement recette, nostalgi-six-doses obliges, attendu encore que ces mêmes jarres moisies, ébréchées qu'on nous ressort quand ça craint du fond côtier du Malaise, où d'antiques cités englouties par les flots voient leur cote remonter par les scaphandriers de la perdition, car c'est bien de cela qu'il s'agit, d'enfin apercevoir notre finitude en ce bas-monde au lieu de péter plus au que notre cul tout en pensant plus bas que nos reins, ces jarres donc lorsque ça craint encore plus dru deviennent carrément des Odile, pardon des idoles, ( la pauvre, alors elle c'est pas sa
faute, sauf si elle a des crédits, parce qu'on ne dépense que ce qu'on a, hein ), pourquoi un retour au siècle des lumières, au jupon de l'âge mental du bébé qui ne veut pas grandir - cela ne vous rappelle rien, MiniMister Pan ? - attendu enfin Godot, nous en déduisons et pour faire court, deux choses :

Primo qu'en n'ayant pas inventé Sherlock Heulmes, tous ceux qui ont des solutions viennent avec leur propre Watson Docteuuuur, ça est règlo et ça évite les problèmes avec les assureurs qui, comme chacun sait, sont aussi perfides que le siècle et même au-delà.

Secondement et tel que défini par les statuts visioempiriques de la nouvelle Matrice, en ce que nous évoluons en fractal - et en fractal/ moquette/ citron cela va sans dire - tout ce chenis hyper has been étant, le renouveau de la surface planétaire, pour ne parler que d'elle, se doit d'être exaucé en fractal itou, c'est-à-dire en redécomposition aléatoire, allant du plus petit au plus grand par souci de simplification et selon l'ordre et l'humeur des Dieux ou Esprits, ce qui n'est pas une raison pour ne pas manger un peu équilibré. N'est-ce pas.

Quand au renouveau des couches interne à la planète, écoutez, c'est très simple, commençons par le début.
N'étant pas sans savoir qu'en considération herméneutique des textes en apparence codés il faut un certain temps à nos contemporains de couillons, en étant ( trop ? ) gentil, et vu l'exégèse doctrinale que ne manqueraient pas d'apporter ces derniers, doctrine surannée voir complètement dangereuse et " palfrenière sans cheval ", pour reprendre un mot de Domaquin de la Sautille-Spermate, plus le fait désormais avéré que le film du Chaos en phase active que nous survivons actuellement n'a pas de début ( cf. " Un monde sans début, essai macro-philologique des changements évolutivo-discursifs en période de grands changements et de reprise de nos chaussettes ", " Pleins de petites étoiles scintillantes irrationnelles stressées avant les fêtes, le cadeau empoisonné pour les nuls comme Dogon en pétrochimie ", extraits du Forum Non-Dit , pdf 7324 ko debout ), en ayant bien pesé le pour et le contre, nous n'ouvrirons point à nos contemporains le Codex de la Joie avant qu'ils aient compris la Grande Leçon, aient ressentis le goût suave et délétère des serments corrompus en phase de TDG en leurs orifices, viscères et carcasses.
En ce qui concerne les couches éthérées, patience dans le Smog.


Car s'il nous faut conclure, et nous le Devonshire, nous ne ferons qu'entr' apercevoir les contours et méandres de la beauté fatidique vers laquelle nous sommes appellés à tendre de tous nos tics ( les noeuds nos tics sont plus à même de savoir où l'on se trouve que les kilomêtres, suivant l'adage de Trafalgar : " Quand on coule en marin, on prie en marin " ), de manère parcellaire, mais le but n'est-il pas d'avancer envers et contre tout, histoire de faire chier les pisse-froid de la vacuité et surtout pour l'exemple que nous donnerions à nos enfants. Eux, après tout, ont la chance de NAITRE à un moment profond-dément historique, à défaut d'avoir swingé et slowé serré les 60's et les 70's. A propos, il se trouvent des révoltés, des contemplatifs, des marcheurs de l'époque à emmerder toujours autant les vieilles peaux, et Paf.

Mais tout ceci est bien loin de la jeunesse monolithique d'il n'y a pas si longtemps nous en sommes venus à voir sous nos premières rides sub-orbitales une jeunesse protéiforme, décalée par elle-même, vertueuse à sa façon, craignosse selons divers critères : l'endroit, l'éduction, les prédispositions, les mediums utilisés, etc.


Un dernier point avant de clôturer cette petite galéjade.
Alors que les derniers brontosaures de la congrégation des Nations-Unies ( Unies ... ), coincés entre le dépérissement de leur soute et l'avancée incontournable du nahar-illabisme, lancent un timide et systémiquement faible " La reprise pourrait subir de nouveaux revers et une deuxième vague de récession se dessine pour l'Europe, le Japon et les Etats-Unis ", les desseins de fonctionnement nouveaux, leur gestation phénoménale totalement leur échappent.

Quelle est donc cette nouvelle manière de fonctionner que d'aucuns appellent de leurs voeux ( au fait , bonne année ! ) ?
N'est-ce là qu'un ixième Buzz-Ines de Castille Modèle , et Leone, et spaghetti trash clean pour cosmopolites agonisants dématérialisés ? Pour paysans dont la philosophie consiste in fine à jouer du stock-car dans les terrrains vagues où ( petits-) poussaient autrefois de la luzerne ? Ou la véritable révolution de type néocopernicienne, pour parler simple va-t-elle enfin ravir la place des cerveaux embrumés de leur considérant conceptuel, porter l'humilité au firmament des valeurs sûres, juste au-dessous d'un zénith inatteignable par nos top 50 post-modernes les mieux notés, comme une douce lueur de nuit invitant à la rêverie, un fado clair et strident berçant les communautés dissidentes, emplies du rare contentement d'être sur la bonne voie ?

Ou bien ?

Écrit par : Desesperado de la Méduse | 02/12/2010

Pax, pacs, pactole


òfff oui,
Mets des chaînes à neige, Prométhée !
Quand au cerf, cueille !
....... et brâme à poutre !


Ahhh l'Afghanistan, sa culture, son histoire millénaire ; tous ceux qui sont passés par là vous le diraient ( les vivants donc )
Un peu comme le Vietnam : les Japs, le Chintoks, les Russes, les Français, les Ricains : rien.


Psiou la BCE et ses hilaristes se fendent d'un petit minuscule 65 milliards d'attrape-tout, qu'est-ce que ça doit être en réel, hors cinéma.
Quand même aut'chose, l'Indukuch : pas de problème avec ; on tapisse, on sulfate, et hop envolée la Zipetta


Ah aj Ah les cultures de l'Orient, ... et
les frais de scolarité, les afghans ne savent pas leur chance, par rapport à l'Angleterre !
Moj instruits, baj robustes, toujours zarur en famille do course, de vrais éternels

Moins d'école, et c'est l'hiver. Hiba Zaro ben la luge, quand c'est pas le toboggan local. On fonce sur l'ennemi, on traite les femelles comme elles devraient l'être, à l'ancienne et en rythme polyphonique, voire spongieux des monts.
Et dire que des gaillards comme oi Gabelle oi Vince zarriveraient en renfort supplémentaire aka l'éduc.
WouuhH

Quant à la vaseline, vous n'y pensez pas : une dériliction là-bas. Plus, un phénomène.
L'ordinaire, c'est Allah qui s'y colle et tout se huile pour le mieux et la fin des temps ( Pax, ourf, ouihh )

D'ailleurs la City ne s'y est pas trompée : comment faire tourner de croyants de la même tonguale issus toujours à tourner dans le même sens La Mecque-Mecs pour conduire à gauche sans carambolage culturel , mmh ? Non, mieux vaut leur laisser leur tourniquet, leur pavot, des fois que, ........ qu'on en aurait besoin,
pis c Tozu-Ta-Magazaki.
--un simple prophète, honnête, casseur, moyen, digne d'être chef de village, quoi. Sinon, ben... y peut toujours être podof, ou consultant pour leur Emmy Awards régionaux, bien ça.

Juste un petit coup de pouce en somme.
Si jamais, mais alors jamais mais en dernière extrémité ( la même que vous pensez ) mais alors là, .. et bien il y a Channek - pour Channel Smak - qui recrute d'anciens démineurs pour faire goulpis avec les filles aux de rentrée de bureau là à peu près heures , òh pardon, de Slamsniff&Bang. Téloche du coin, popu, au moins t'es bien vu des smalas et du dégriffage sphère privée en 20%, ça de pris. Pas la joie mais ça de prix.

Foui, 1 bon pour le train-cheval. Et surtout, plus de philosophes qui poussent la chansonnette du Roye. Rayés, squeezés, fondus comme neige aux Seychelles. Baffées selon la loi du Spritch, leurs narines de toutous léche-tous et lave-canines de gerbance. Loin la tyrannie de l'invité, on te presse, on t'ausculte, on t'éteint ( petit navire )

Vive l'espace

Mets des chaînes à neige, Prométhée !
Juste une mise au poing
.... avec des pieds de
......... biche ( Wouarff, hi hi

Écrit par : Tiketa-al-Magaz | 02/12/2010

Théorie ou praxis: risible, tout est d'évidence risible pour ceux qui ont un instant envisagé de vivre sur la 3ème planète du système social-démocrate désormais épuisé; nationalisation du crédit, mutualisation du plaisir à Cuba et en Chine, fellation confraternelle en Albanie ou en Yougoslavie; Rousseau se vautre sur Freud qui encule sans joie Aristote et Confucius...
et tout reste toujours à inventer,

Écrit par : JWB | 02/12/2010

SALUT LES RADINS!
ANNONCE PLUS OU MOINS DURABLE

*A céder en nue-propriété suite à longue maladie entraînant, avec inconvénients divers, fourniture, par hôpital, de sous-vêtements biodégradables, très important lot de slips, façon Reiser, un peu détendus de l'élastique et bénéficiant donc de larges passages ventilés, aptes à favoriser le libre balancement d'une éventuelle paire de couilles.
(Note des clavistes - Couilles: objet virtuel en voie de disparition, notamment dans le secteur médiatique où il ne s'est,dit-on, que rarement égaré).
*Occasion à saisir. Prix à débattre avec héritiers. Contacter la boutique Necronomie qui fera suivre.
MARCEL DUBAS

Écrit par : jwb | 02/12/2010

Les 3 Marges
Petites annonces de la Boutique Necronomie

cherchons :

- petites mains agiles afin de retendre gros stock de sous vêtements bio-dégradables, resserrant de la ceinture, essayistes pour vérifier si bonne tension tenir par gros temps ( exercices divers )-> bonne condition psychique ou à-bite-huées au malheur
- schizophrène de coeur, valeureux, sachant cracher aux arrêts de métro, bonne présentation, mauvaise estime de soi et des autres, aimant le danger et la compote de rhubarbe
- 1000 milliards pour aider le début officiel du Trichethon ( Surpêche Perilla Samam Ramha 01 1645 7700 8124 4211 W, pelle gratuite )

à remettre, encore et encore

- Vaselshop, 1m2, plein centre, accès par derrière, vue d'en haut, satanding haut de gamme, clientèle puritaine aisée de nuit, cause fermeture cause relocation + 30% ( oui mon gars )
- factures non facturées
- crèche à clochards, aurore boréale à repeindre, Melchior refaire un pied+ moitié mousatche ou supprimer, Balthasar plâtrer barbe et/ ou supprimer, bon état général, pour cause immobilier commercial problème

Spécial offre Caconase de Fêtes *

- culottes pare-balles jusqu'à épuisement
- Aller-retour Genève / Saint-Domingue : nuit avec mon ennemi, rien compris, déception assurée, plus frais de porc
- St-Grelain, parfum de nymphettes, attrape-parents, avec marqués les devises, à choix :
" Plus c'est cher mieux c'est sec "
" Jésus est contre, Diabolo Forever "
" je pue à la caf' "
" Séduire c'est bien, 500 avant "
" Viens mon chou, je suis l'iMAGE "


Pour tout contact :
Boutique Necronomie
* Caconase de Fêtes : tape direct depuis, enregistre facile carte, puis s'affiche
" twout-sil_zan_mêmetan(pula#mi-rnacksoir "
accepte, et.c.tout.
Si personne, Wikikifreaks.gasm

Écrit par : Banane Ki-Moouille | 03/12/2010

[ Les nécronomistes savent qu’on n’a jamais vu un guerrier affamé tenir un siège. ]
Un siège, une table, un couvert, ce doit pouvoir se faire.
X le nb d'invités
WARRRRIOOOOOOOORRRS

Écrit par : Clashi de Tierce | 06/12/2010

Les commentaires sont fermés.