06/09/2010

Légion d'honneur vs légion d'horreur

Dans le monde selon Woerth, il y a les honnêtes gens comme lui.

On peut reconnâitre les honnêtes gens au fait que leur vie est banale et qu'ils font des choses banales comme par exemple remettre la légion d'honneur à des gens banals comme eux qu'ils recommandent et qui ont eu la banale gentillesse d'embaucher leur femme et de donner de l'argent à leur parti voir de certifier banalement leurs comptes de campagne.

 

Dans le banalisme économique, l'unité de compte est le million, les metiers les plus reconnus sont en ordre croissant : comptable,expert comptable, commissaire aux comptes, gestionnaire de fortunes.

Ce sont les héros du banalisme et de la nation banaliste.

Signe distinctif de ceux qui n'ont pas raté leur vie : Légion d'honneur et Rolex,

 

Le banalisme nécronomique est l'inverse de la myopie ambiante, un monde où ceux qui enterrent les retraites ont des têtes de mort...

Il suffit pour cela de porter une paire de lunettes

 

http://www.dailymotion.com/video/x1efsc_invasion-los-ange...

 

Comme un lundi nécronomique

Commentaires

Une république banalière

Écrit par : mcincha | 06/09/2010

De quoi s'étonne t-on ?
Que les partis politiques sont financés par les plus riches ?
Que les castes néo-aristocratiques se cooptent ?
Que les politiques de droite favorisent les plus riches ?

Les riches n'auraient-ils donc plus le droit de s'entre-pistonner ?

Le cynisme amoral mais réformiste de droite serait-il plus condamnable que la bonne conscience égalitaire mais immorale de la gauche caviar ?

bof...

Écrit par : gey | 06/09/2010

A Gey

Pas mieux que mcincha

Écrit par : necronomie | 06/09/2010

Les commentaires sont fermés.