05/07/2010

Bienvenue aux Galeries LaFaillite

 

2325710323-silvio-berlusconi-agresse-l-issue-d-un-meeting.jpg

 

Personne ne s’y trompe, les mesures de réduction des frais des ministres et autres ne sont pas une démarche proactive mais un simple réflexe de peur face à une opinion publique à laquelle il faudra dire la vérité des l’automne.

La crise est là pour durer, l’enfant hydrocéphale fait quelques pas avant de retomber car la tête (dette) est trop lourde…

Chacun désormais peut s’apercevoir que les politiques sont incapables de remédier à la situation, conséquence de conflits d’intérêt avec la Money power dont ils ne sont que les salariés déguisés même pour ceux qui l’ignorent ou feignent de ne pas le croire comme notre ami Woerth.

 La France qui esquivait le diagnostic (un peu comme on essaye de convaincre le Monde de prendre sa température par voie rectale avant de reconnaître que dans la bouche et sous les aisselles cela marche aussi bien (le plaisir ou la souffrance en moins) essayait dans une ultime tentative d’esquisser le thermomètre social en le remplaçant en baromètre du bonheur version consommateur contaminé.

Règle nécronomique : Quand on ne peut pas changer le Monde ; on change de Monde…

Le deuxième semestre sera ce que représente dans la clownerie le passage de l’Auguste au Gustave. A la fin de cette année, il faudra bien constater l’échec des plans de relances mondiaux, le chômage de masse et l’incapacité d’y faire face, il sera trop retard pour stimuler la demande et la conso faute d’argent, les prestations sociales de base comme le RSA ou le minimum vieillesse ayant déjà du mal à être verser dans certains départements en faillite et bientôt contraints de se raccrocher à d’autres dans le cadre de l’inéluctable réforme territoriale.

De beaux endroits de notre pays n’étant pas viable économiquement sauf sous perfusion totale car aucun acteur du privé ne viendra jamais s’y installer.

 Nous sortirons alors sous l’impact de ce monde virtuel pour revenir à ce que nous autres nécronomistes appelons le principe de réalité

Nous avons tous vécu dans cette bulle qui aura duré 60 ans dont les trente dernières en suraccéléré.

Le grand Splaaaash, la piscine des ténèbres de l’économie qui condamne les états, les entreprises, les individus à toucher le fond avant de repartir est le passage obligé vers la mutation qui nécessite une prise de conscience collective et mondiale .

Pour autant, ne nous réjouissons pas, Nous ne sommes pas à l’orée du bois…La gueule de bois qui fera suite à ce gigantesque apéro géant financé à crédit qui aura duré 60 sera redoutable. Cela sera le temps des insurrections, des émeutes consuméristes et des pillages de magasins. Thèbes ne fut-elle pas réanimée par Dionysos par les voies du désordre...???

 En réponse, l’économie de Marché sera alors biométrique...

En route vers le fight club...

Nécronomiquement votre…

 

 

 

Commentaires

pour ceux qui ont l'œil aiguisé passé un après midi dans un temple de la consommation (centre commercial + hyper) regardez le bilan des courses et des achats y compris en période de solde.

second point : regardez dans les boutiques ce que l'on vous proposes en soldes et faites le comparatif avec les années précédentes...

j'ai pris le temps de prendre la température ce week-end tel un anthropologue regardant une population indigène, le constat est sans appel: la chute est pour bientôt.

autre point de confirmation: beaucoup de centre commerciaux commence a supprimer la climatisation y compris par 34° alors même que le gouvernement recommande aux gens d'aller s'y réfugier pour avoir un peu de fraicheur par ces fortes chaleurs.

troisième point que j'avais déjà évoqué il y a quelques mois: l'immobilier de bureau faite un petit tour dans les centre d'affaire et compté le nombre de panneaux "à louer" et les terrain laissé en friche.

dernier point: les affichages par 4 qui même dans la région parisienne sur grand axe de passage sont de plus en plus vide (espace à louer) voir garde les même pub 3 mois (bien que payé pour 15 jours) bref ... les signes sont là il suffit juste de savoir les interpréter et de les comprendre (en plus des signes macro).

Écrit par : sébastien | 05/07/2010

Je ne peux que confirmer ce que Seb a constaté dans ma région en plein centre de la France en particulier sur les panneaux "A vendre" qui fleurissent.
Pourtant, mon incrédulité est totale quand je vois encore le gens se précipiter dans les boutiques ou s'acheter des voitures neuves.
J'ai l'impression de plus en plus nette que la chute sera brutale. Oui certainement à l'automne comme toutes les autres crises.

Écrit par : tartocassix | 05/07/2010

un autre point que j'ai en ligne de mire est de comparer le prix des biens alimentaires aux biens d'équipements.

Autant les voitures /ordinateurs etc... ont une tendance baissière (soldé remisé etc...) autant tout ce qui est consommation courante donc OBLIGATOIRE (électricité / gaz / eau / alimentaires). est en constante augmentation.
bref je pense aussi que pour l'automne on va avoir une rechute brutale, maintenant reste à savoir quoi mettre dans le kit de survie pour passer cette étape.

Écrit par : sébastien | 05/07/2010

Hep les copains......faut pas oublier l'immobilier surévalué de pas loin de 130% :-))) une paille....!

Écrit par : gabryhell94 | 05/07/2010

Ho que non je n'oublies pas l'immobilier ou l'on fait payer 3 fois aux peuples le prix de la construction et du terrain ... ce qui impacte les loyers et le pouvoir d'achat et donc la relance "pas" possible ;)

Écrit par : sébastien | 05/07/2010

La culturicité thanatogradable dans le kit de survie, absolument.

le Capitaine a pris une souris COLLECTOR

Très sympa, plus fût-fût que la récession en forme de M à J.-Cl. Trichet, peut-être pas aussi incurable que Bernie la Planque mais drôlement blanc ( salut Christian, t'as du feu par la même
occasion ? ) pour la saison. C'est plus agréable, plus frais en soirée, n'est-il pas ?

Et toujours pas de stagdéglation en nécronomie. Année après année, l'été appporte son lot de nouveaux parfums, sans parler des incontournables pistache, cannelle, fraise ( on pense à vous, mesdames ), ...

" Fallait longer le soleil, pas le prendre ". Oui ben c fait.
Les humains ......

Eh c pas parce qu'on est décadent qu'il ne faut pas ne pas se tenir occupé.

Il a plu sans relâche le 30 septembre 1963.

Et que bonnes graisses ou pas, sachant à l'évidence inconsciemment que l'on meurt d'autre chose et au mauvais endroit, c'est-à-dire petit, humble et peut-être au lit en priant l'éternel. Une fois dans une vraie vie la prière, c'est peu.

Vétustes byzantins dormant à l'intérieur d'un cirque en craie par des chants désignatitionnels cul-cul nous implorons le dieu du Goûter. Accessoirement ça peut aider à convaincre les extra-terrestres que ceux qui aiment le sucré font moins la guerre et à contrario ...

Ô bel épi des bergères ( les années folles, les douces ? ).
zé le zooleiiil.
Que cela n'empêche pas d'arroser.

Les jardiniers ne font pas la grève. (( les noisetiers non plus ))


Une souris COLLECTOR. Sacré Capitaine.

Il perd deux/ trois poils mais c'est habituel.

le 1er Jedi issu de la planète Terre a mis sa première dent le 24 décembre de cette même année 1963. Plouc.

kéiyé agha

kéiyémé la paganiste sève. A ne pas confondre avec la culturalité bio du miocène, antérieure, trop repue et franchement démodée.

Amputés de la mémoire, amis de la volupté, bonsoir.

Ou plutôt yine görüşürüz. Ca fait Tcherk

PS : règle nécronomique : couché sur une chaise-longue se faire enculer ne peut.

CO LLECTOR

Écrit par : Bo | 05/07/2010

Pour ma part j'ai arrêté de consommer excepté la carte orange (pour ramener les papiers euros!) et quelques dvd/livres. Pour les soldes c est impensable d être confonté à la cohue je préfère acheter au prix fort mais en quantité limitée, dans le calme (en effet c est de plus en plus calme, mais pendant les soldes cela reste insupportable). Stocker du papier et vivre simplement , telle est ma préparation au krach planétaire. A la différence de beaucoup, j'ai été gavé par la consommation et le high tech il y a plusieurs années déja, et cela ne m'intéresse plus, même si c'était gratuit je n'en voudrai pas (je dois avoir passé un autre cap, l'artisanat me semble même une voie possible pour l'avenir nécronomique, et ce d autant plus que les multinationales ne sont intéressées que par la clientelle solvable, le reste étant exclu de la consommation et donc voué au système D). Le silence et un bouquin quelconque me semblent bien plus précieux que ces broutilles technologiques et fringues chinoises qui décollorent. L'avenir simple, dépouillé, cruel mais tellement plus vrai qu'il est une chance, loin des démons consuméristes.

Écrit par : dan_y44 | 11/07/2010

Les commentaires sont fermés.