14/06/2010

philosophie Power et verticalité

 

 

 

 

 

26710249.2.jpgCrise et Mutation : Un livre à acheter, ne serait ce que pour la Préface...

Immense Paule

Maximum respect

http://leblogdepauleorsoni.blogspot.com/

Commentaires

ÊTRE UN PARANOÏAQUE OPTIMISTE
« Pour savoir où va la Seine, il faut oublier le présent, identifier les mers qui attirent le cours des choses et trouver la bonne. Où sont-elles ces mers ? Quelque part dans le futur des fleuves. (…) Effectivement, souvent nous manquons d’imagination : pleins d’a priori tirés du passé, conditionnés par nos habitudes, nos savoirs et nos expériences, nous pensons trop le futur comme le prolongement du présent. Or il est beaucoup plus libre qu’on ne le pense souvent. (…) Ceux qui vont réussir seront des paranoïaques optimistes : ils savent que le pire est possible, se sont préparés en conséquence et sont confiants de leur capacité à s’en sortir. »

Une bonne tranche de ( Robert ) Branche
Les mers de l'incertitude, le livre présenté ( éd. du Palio )
http://robert.branche.free.fr/mers_Incertitude%20Presentation.pdf

le blog
http://robertbranche.blogspot.com/

Je rajouterai : " nous pensons trop le présent comme le prolongement de nos conditions et certitudes, il est beaucoup plus vaste que nous le pensons ", ou " nous pensons trop ".

Écrit par : Cueilleur blanc. Lune noire | 15/06/2010

je dois l'avouer Robert, bien que tu fasses partie de l'élite de la nation, je crois en toi...

Écrit par : necronomie | 15/06/2010

Les commentaires sont fermés.