27/05/2010

La Titi tainment (thierry Henry) et le tittytainment même combat…

180px-Brzezinski_1977.jpgEn septembre 1995, 500 hommes politiques et dirigeants économiques de premier plan s’étaient réunis à San Francisco sous l’égide de la Fondation Gorbatchev pour confronter leurs vues sur le monde futur. La plupart tombèrent d’accord pour affirmer que les sociétés occidentales étaient en passe de devenir ingérables et qu’il fallait trouver un moyen de maintenir par des procédés nouveaux leur sujétion à la domination du Capital. La solution retenue fut celle proposée par Zbigniew Brzezinski sous le nom de « tittytainment ». Par ce terme plaisant, il fallait entendre un « cocktail de divertissement abrutissant et d’alimentation suffisante permettant de maintenir de bonne humeur la population frustrée de la planète ».

Dans un monde nécronomisé où l’unité de compte est devenu le millier de milliards, regarder des millionnaires courir en short est devenue l’ultime distraction planétaire et les enjeux de cohésion sociale qui y sont rattachés totalement hallucinants…Il suffit de regarder à quel point nos dirigeants comptent là dessus...Chacun va y aller de son petit mot...On va tous les voir avec le maillot...(si ça ce passe bien....)

les footballeurs méritent donc leurs salaires...

Nécronomiquement votre et bon spectacle....

Commentaires

Bolotnianik & bolotnitsa / La famille s'aggrandit


" Epoux de la bolotnitsa, parent avec le vodianoï et le lechïï. Il a l'air d'un vieux avec les cheveux blancs et le visage large et jaunâtre. Le bolotnianik attire les gens dans les marais, aime faire du bruit en soupirant et en faisant des bulles. Dans les marais, il faut se méfier des pièges du bolotnianik, vérifier si le sol est ferme avant de poser le pied. La nuit, il allume des feux follets. "
Pâle figure en comparaison que ce gros minet
http://sitetiti.free.fr/pics2/tweety3b.jpg

" Son épouse est donc la bolotnitsa, vivant auprès de son mari, à savoir dans les marais, plus précisément dans l'énorme fleur de nénuphar pour cacher ses jambes d'oie.
Elle est belle à couper le souffle, pâle, toujours nue, avec de longs cheveux blancs en désordre et les yeux verts.
Quand elle voit un homme, elle se met à pleurer pour qu'il la console, mais c'est une ruse pour le chatouiller à mort et l'entraîner au fond du marécage.
La bolotnitsa peut envoyer la pluie, la grêle et la tempête. "

Cependant, écrivant l'Histoire avec une grande Hache ( tout ou presque tient dans les archives, et s'il manque quelques opportunes considérations nécronomiques, cela provient uniquement du caractère surbooké du domaine duquel [ nous nous attachons ] à démonter l'impitoyable vérité holistique que notre base de données pro-fesse et pro-graisse ), l'évidente immanence permet de décrire comme particulièrement chou ce tombeur de Lizoun, incomparable lécheur par delà l'Oural, préféré de la maison ( c'est quand même lui qui fait la vaisselle non lavée, inaction que nous ne cessons de démonter depuis l'avènement du splaashizoïde supérieur, vaguement daté au carbone 14 et ses répercussions n'en demeurent qu'à leur balbutiement ) .

Qui renie le sus-adopté - le 26 mai 2010 dans " L'ultime tournée
(un dernier pour la route vers la TGD) " - Lizoun est tout à la fois anathème, apostat, excommunié, blasphématoire, impie, déserteur, lâche, hérésiarque, condescendant, vaniteux, damné, anémié, chancelant, hoquetant au travers des ruines de ce qui fut autrefois Carthage.

Il est permis d'avoir ses préférences, quand bien une mascotte resterait une mascotte, qu'à ce titre elle se trouve en lieu sûr dans un coin de notre coeur, et peut, si le besoin s'en fait sentir, intercéder auprès des Dieux en notre faveur, surtout lorsqu'ils sont en boutons.

Cette dernière remarque frappée sur le clavier, accouchée sur la table telle la maternité se révélait comme à l'ancienne chez les paysans , le joli couple de bolos que voilà, étouffeur de bogos, est pour ainsi dire notre allié, notre ami, notre amour, notre en - mè-è-è-rde-euh.

En ces temps historiques aux ballades obscènes obsessions apraxiques abjectes abcès en l'abîme abrasive absente absolue
http://farm1.static.flickr.com/128/400248162_1246d9ae23.jpg

" .. quatre malades seulement demeuraient pour Arthur des sujets de curiosité : un hydrocéphale, logeant sous un double crâne de génie son aqueuse imbécillité; un apraxique, incapable de rouler une cigarette au milieu de la cour... "
H. Bazin, La Tête contre les murs, 1949, p. 194.

Écrit par : Velimiroï 1er | 27/05/2010

Rien de neuf sous les tropiques. Le crédo "du pain et des jeux de cirques" de la Rome antique reste toujours valable. Cela a duré 1000 ans environ. Nous savons tous comment cela a fini.
Ce qui nous intéresserait, serait de trouver des détails sur la volonté de nos dirigeants mondiaux de mettre le monde au pas. Un rapport écrit de cette réunion serait un bon début. Cela me semble difficile.

Écrit par : tartocassix | 27/05/2010

Coing-coin à St-Venin


L'Union pour la Méditerranée ( UPM ) est " une initiative extrêmement positive même si ici ou là il y a quelques ralentissements, aujourd'hui les financements sont là ", a assuré la ministre française de l'Economie, Chris Chuchot-Hagarde, au lendemain du lancement d'InfraMed, doté de 385 millions d'euros avec l'objectif d'un milliard d'ici fin 2011, initiative saluée comme il se doit pour ses contacts en Arabie saoudite, aux Emirats arabes unis et au Qatar.
" A l'heure où plus aucun Etat n'a les capacités de sauver de la faillite un marchand de glace au bord de l'avenue principale, nous perdons de l'argent et c'est une bonne chose. " s'est empressée d'ajouter Chuchot-Hagarde, lectrice assidue de Proust, dont elle fait la promo du dernier single.

Benjamin Netanyahu n'est pas en reste, lui qui déclarait lors d'une cérémonie à Paris où Israël, la Slovénie et l'Estonie, juste après le Chili ont officiellement fait leur entrée jeudi dans l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) : " Nous acceptons avec plaisir votre invitation (...) Nous voyons cela non seulement comme une reconnaissance de ce que nous avons réussi mais aussi comme un encouragement pour l'avenir ".

Le juste cri du câté de chez Swap, nous aimeuhh rions bien faire un touur, lalalèreuhh
juste pour
voir encore
une criise
bien à l'ombre
des jeunes démunis en pleuuuurs, alalè--re, allah là

on souriiiit en voyant
sur les photos jaunies
l'air un peu trop sûr de soi que l'on prend à seize ans
devant les perrons
de l'hôtel des finances, du fmiiii
et que l'on fait de son mieux
pour paraître plus vieuuux
et surtout bien plus cons
cela n'est pas possible

nous aimeuhh rions bien faire un touur, lalalèreuhh, Le juste cri du câté de chez Swap
sniff la sauce
poil de chameau se laissait embrassé
sur la jouuuuue
nous ne voudrions pas refaire le chemin à l'envers
Et pourtant nous payerions cher
Pour pisser un seul instant-ant-ant
dans la marre
voici que
c fini

mamas cannes recherchent leur peu-tiits
la rentrée de starboy
au campement
juste quand ça déé-raaape
nous aimeuhh rions bien faire un touur, lalalèreuhh
quand nous avions raisooooooons

Écrit par : Shinobu Cherry's Garden Pu | 27/05/2010

Allez Platoche ! Et pourquoi pas.

"Nous avons travaillé sur le concept de fair-play financier en étroite coopération avec les clubs. Notre intention n'est pas de les pénaliser, mais de les protéger. Nous avons un accord avec les clubs. L'idée est que les clubs ne peuvent pas dépenser plus d'argent qu'ils ne peuvent en générer", a dit Michel Platini.

"Si des clubs veulent dépenser 50, 60 ou 70 millions d'euros, pourquoi pas, mais à condition qu'ils aient des revenus suffisants pour continuer à l'avenir", a ajouté Infantino.

Des clubs anglais repris par des américains, une League qui souhaite jouer une 39e journée à l'étranger, ce n'est pas assez.
Il faut aussi saigner le petit peuple du sud de l'Afrique, déloger et condamner les oiseaux du Cap (-itaine, ourf ) par la mise en place d'infrastructures artific(i)elles.

Alors en effet, les joueurs méritent leur indécents salaires, dont on pourrait taxer le 0,1%, redistribuer la manne ainsi créée aux supporters, sinon pour faire vivre leur famille durant le reste du mois, tout du moins leur permettre de patienter au PMU/ UPM/ UMP/ MUP ( Miséricorde Utile au Patronat ), solidarité transhiérarchique oblige.

A défaut et suivant la tendance d'une Europe dont les conflits internes larvés vont finir par éclater d'une manière ou d'une autre, les violences afficionnadas iront en se multipliant et ne restera plus qu'à considérer les stades et alentours, transports publics compris les jours de matchs comme des zone de non-droit. C en bonne voie.
L'on ne pourra accuser les fans de Manchester, Rotterdam ou Munich d'Islamophobie, à moins qu'un de ces clubs soit repris par un cheikh du Golfe.

Un conseil : regardez le foot en famille, vos femmes sous la main, quitte à leur expliquer pour la cent-millième fois la règle du hors-jeu ( pff ), des fois qu'elles se lassent de vos tournées Ecran Géant. Spécialement à une époque ou la moitié des enfants naissent hors mariage.

Une valeur véhiculée par le sport, la récupération anticipée : « Les années de Coupe du monde certains joueurs se réservent. On ne peut pas dire que les Français se bougent beaucoup. Ils s'économisent, c'est bien. J'espère que ça marchera en Afrique du Sud. Les grands joueurs pendant les Coupes du monde sont souvent ceux qui se sont reposés pendant la saison. La phase finale, c'est une autre épreuve qui exige de la fraîcheur. » Sacré Platini.

Un nouveau prix cette année : la culotte d'or adidas. A savoir le joueur le plus sexy sur le banc ( Vincent et Geoffroy peuvent participer, à leur manière ).

Écrit par : l'inconnu du vendredi | 28/05/2010

Les Boobs

Pipel
" Rachida toute à Zohra.
En disgrâce, Rachida Data expiré, se consacre à sa fille.
Souvenez-vous. La naissance de cette petite fille, le 2 janvier 2009, avait été très médiatisée. Sa mère Rachida D., était l'une des chouchous de NS, la première ministre issue du l'immigration maghrébine, et tout le monde spéculait sur l'identité du père.
Aujourd'hui, Zohra a sa maman que pour elle. La belle Mᵐᵉ D n'est plus ministre, et l'on ne sait toujours pas qui est le père de sa fille. "

Une lecture
Après " Everybody is a star, suite napolitaine " et deux/ trois autres,
" Jean-Noël Schifano aime parler vrai et met son talent au service de son incorrection : " Le Vent noir ne voit pas où il va ", à la fois témoin et romancier, l’auteur descend dans le tourbillon tragi-comique de l’Italie, jusqu’au cœur du Vatican. Ainsi surgissent les délires du pouvoir et du sexe au pouvoir, l’imposture de certains écrivains, les simulacres médiatiques, religieux et historiques. L’écrivain n’épargne rien ni personne. "

Un cactus
" C'est entendu, l'heure est à la rigueur. Fallait-il pour cela que l'Office Fédéral des Assurances Sociales ( OFAS ) [ Ch, ndlr ] et son directeur Yves Rossier s'en prenne aux malvoyants ? Le soutien versé par l'AI [ Assurance-Invalidité] aux propriétaires de chiens guides a été baissé de 190 à 110 francs par mois. Citées par
'24 heures', les associations de défense des aveugles ne décolèrent pas. Selon elles, cette économie est trop faible pour combler les déficits publics mais trop importante pour des personnes déjà vulnérables. « Un minimum de 144 francs est nécessaire », a indiqué l'école des chiens guide à l'OFAS, qui n'en n'a pas tenu compte ".

Des cactus par la racine
" Que penser de l’évolution scandaleuse du budget de l’Élysée passé de : « 31 millions d’euros en 2007, à 100,8 millions d’euros en 2008 (plus une rallonge de 9,2 millions d’euros obtenue en fin d’année). La hausse s’étant poursuivit en 2009 puisque le budget prévisionnel s’élèvait à 112,3 millions d’euros. »

Un laurier à Flore Vasseur qui autopsie l’oligarchie financière :
« La planète est un Monopoly, les entreprises des sigles à la pelle, les cadres, les fantassins du grand capital. Le monde bosse pour nous. Nous n’apparaissons jamais. Nous, les banquiers, vivons leveragés, hyperendettés. Nous n’avons jamais mis le pied dans une entreprise, ce repaire de besogneux [...]. Les pires truands de la planète sont comme moi. ils financent la lutte contre le paludisme, créent des écoles en Afrique, investissent dans l’éolien. ils écoutent Bono comme le Messie, veulent serrer la main d’Angelina Jolie. Ils cherchent une rédemption dans l’art, investissent dans n’importe quoi. Je suis un enfant du fascisme occidental. Je veux appuyer sur la touche » échappe « .


Conclusion ❣nienne :
L'été pour cela est senti, que ma star et moi nous abaissons le soutien aux aveugles, augmentons aveuglement notre auto-maintien, utilisons le sexe au pouvoir, n'avons plus de père une fois sorti du circuit, surmédiatisons le nihilisme ambiant, dans l'enfance ou dans l'art nous Appollo-gisons, plus au fait de leur aura que la lucide enfance de l'Art. Investissant dans l'éolien du Vent noir nous ne voyons pas où nous allons, sauf vers le cimetière, lequel renferme nos mamans 'rien que pour nous' le chemin ( non tout le monde meurt, mais bref ). Que la grillade est Calife-or-nie et que le feuh de barbeleux, la pâtée aussi vient de l'intérieur, cela est senti.

Écrit par : Super ❣ | 28/05/2010

" ( ... ) Et dans le domaine culturel, c’est pareil. L’arsenal législatif anti-pirates ne tient pas du tout compte de la réalité du «système». Si on nous interdit de télécharger, on se rabat sur le streaming et ce n’est évidemment pas pour le plaisir de piller les artistes. C’est toute une économie qui est en jeu. Si on travaille pour pas beaucoup d’argent, on est dans un système économique fragile qui nécessite que certaines choses (dont l’accès à la culture) soient gratuites. En tant que consommateurs, les jeunes téléchargent. Et toujours selon le brouillage des frontières de cette génération D, ils sont aussi critiques et chargés de com’. Si la musique d’un groupe leur plaît, ils s’investiront et feront sa promotion, relayeront les concerts, l’actu du groupe. Ils peuvent à la fois être de vilains pirates et faire le succès d’un artiste. Et évidemment, ils sont eux-mêmes producteurs. De musique, de vidéo, de textes.

Une fois brossé ce tableau, on comprend que la question de savoir si on va calculer le taux plein des retraites sur les 25 meilleures années de salaire est très loin de la réalité vécue par de plus en plus de jeunes. "

Slate

Écrit par : Vatyricon | 28/05/2010

La question que je me pose, et sans doute beaucoup d'entre nous.
EST : on nous maintient dans un monde virtuel immatériel(du moins on esseye), ou les problèmes sont bien réels.

Je m'explique falsification de toutes les données statistiques , et les médias aux ordres
chiffres réels du chomage?
de l'immigration?
de l'insécurité?
de la pauvreté?
de l'inflation?
des financements?
bilans des banques?
prix immobiliers...?
santé: grippe jack pot labos
vous pouvez completer la liste a l'infini

on se rend pas compte de la chance d'être en democratie.

sarkozy a raison on est des râleurs des fainénants

et en plus on est des ingrats.

Écrit par : gabelle | 29/05/2010

la différence avec la dictature c'est que l'on peut te torturer et t'executer rapidement sans jugement.
Ici on a supprimé la peine de mort......
mais on te condamne a la mort lente grâce au chômage! :
d'abord mort professionnelle , ensuite mort financiére, mort sociale , mort du couple .sdf poivrot et mort tout court.
En plus on te culpabilise : gros fainéant tu veux pas aller bosser dans ton usine délocalisée en inde pour 100€ par mois, et si tu as 50 balais avec un cancer pas grave: l'espérance de vie augmente si , si c'est prouvé ils l'ont dit a la télé.
Donc pas de raison que tu aie une retraite a 60 ans... on vit une époque formidable ... tiens ça me rappelle un titre bd de reiser disparu a 40 ans du cancer.

Écrit par : gabelle | 29/05/2010

La culpabilité, gabelle, mais tu veux nous faire une thèse ?
Tu n'as plus que 3 petits mois si tu désires la fourguer à la rentrée litt. Colossal. Prix la Croix ?

Ceci dit, je suis en train d'accepter de torcher un papelard sur
" l'incapacité des personnes avec problèmes psychiques de tra-
vailler " pour une institution de la place. La question est pourquoi ? Colossal. Méhasociétal
( dvpt suit ? )

Écrit par : Vain sang | 29/05/2010

tecnique de manipulation monstruieuse

Écrit par : LG | 12/05/2011

Les commentaires sont fermés.