21/04/2010

MERCI AUX FEMMES...

 

Crise & Mutation.jpg

A Fanny pour l'éternité...

 

s_maldoror.jpg

Les femmes les plus brillantes auront été du coté de la nécronomie cette année…Outre la préface de notre livre par la philosophe Paule Orsoni

http://leblogdepauleorsoni.blogspot.com/

J’ai eu droit hier aux félicitations  de Sarah Maldoror

« Il écrit bien le jeune homme… » (Merci de m’appeler jeune homme…!!!)

 

Un compliment qui prend toute sa valeur lorsqu'on sait qu'elle fut l'épouse du poète Mario Pinto de Andrade qui fut leader historique du mouvement de Libération de l'Angola.

 

La nécro libère l’homme...Proof of the concept...

26710249.2.jpg

Commentaires

G1blanc
" Les souffrances du jeune vertébré.. "
du regretté Johann Wolfgang von Goethe, ne risque pas d'apparaître sur nos écrans, primo car le risque on n'aime plus, deuxio en fonction de la thématique abordée, déprimante en général et particulièrement pour des anglais officiellement sous l'eau, enfreignant qui plus est la loi prépostthechnologique voulant des effets spéciaux en lieu et place d'un accès de valeurs.

Veuillez noter le glissement sémantique qui Soapopopéra depuiti kalaha ... " jeune Werther ", ainsi va la vie, itou pour Sweet Little Sixteen , d'un certain Chuck Berry, qui devint plus tard Surf in USA, ceci grâce à un commando de Pénélopettes blanches, quoiqu'assez bronzées, ou les photos ont vieillies, ou j'ai jeté du café dessus, on les a pas prises pour des folkeux et ça manque de premiers émois qui, comme chacun sait, sont noirs.
Ah, j'oubliais ! Avez-vous essayé de travailler, vous ? Parce qu'alors franchement avec tout ce qu'on dit en ce moment et si en plus on les écoute, ... De tout façon on peut se passer de Darwin et de pleins sommités qui pullulent sur la toile - dont des jeunes - qui ont parfaitement raison car ce sont des sommités ( souvent autoproclamées ), ce sont aussi indubitablement des sacrés connaisseurs en économie, type scrutateurs de termitières et en tirant des conclusions qui leur vaudront d'entrer dans l'histoire, au lieu d'en sortir, les cons. Normal, si la norme a encore un sens, ils sont aussi cultivés en anatomie féminine que Mozart en peinture finlandaise ou Krugman en perception du temps dans la cosmogonie chinoise. Mais peut-on se passer de soleil tunisien au bord d'une rivière franco-suisse ? Et merci à celles que j'ai connues avant aujourd'hui, enfin celles dont on se rappelle, grâce aux
" affinités érectives ", et non pas " électives ", autre glissement qui Soapopéra depuiti kalaha. Putain ce Goethe.
En tout cas les givrés ils ne manquent pas de repères, eux !!
http://www.wat.tv/video/chuck-berry-maybelline-1e6zz_k0rs_.html

On fait avec ?

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 23/04/2010

Les commentaires sont fermés.