24/02/2010

Don't believe the Hype...Public Enemy...

Un article de Tony Vérole du Syndicat du Hype...Approved by...

criseetmutation_b-150x150.jpg




Génial Gout-roux de la nécronomie (http://necronomie.blogsmarketing.adetem.org/), chroniqueur visionnaire de la crise, infatigable zonard de Lamartine, économico-suicidé précurseur, déconstructeur de cloisons entre économie, philosophie et religion et ancien partenaire de Juliette Lewis à ses nuits perdues, ça c'est du lourd !! C'est sous la forme d'une correspondance avec le philosophe moine-guerrier corse Charles Antoni qu'il vient de sortir un livre qui nous permettra d'éviter le chatiment des neufs orifices (vous serez punis par tous les orifices par lesquels vous avez consommé) et de sortir de la voie du blâme.

Même les japonais nous l'envient..!

A lire dans tous les états de conscience des Démocraties de Marché : Greenbizznessé (bulle verte) double dongé (krach immo krach boursier) Très Grand Dépressif (crevard) salarié ayant encore accès au crédit, travailleur délocalisé dans son propre pays...auto-entrepreneur de l'économie parallèle...client du jetable d'hier et du durable d'aujourd'hui...

Voici ce que Jean-Pierre Crépin aurait certainement dit en 1802 s'il avait été né « Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que les banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes leurs institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toutes leur possessions, d'abord par l'inflation, ensuite par la récession, jusqu'au jour où ils se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leur parents ont conquise. ». Heureusement que Thomas Jefferson s'en est chargé pour lui!


Nécronomiquement votre,

Tony Vérole, néo-nécronomiste con-vain-cul


necronomie.blogsmarketing.adetem.org

23/02/2010

La consolation de la philosophie selon Boece...

 

couverture crise et mutation.jpg

26710249.2.jpg

Dans le cadre de la délocalisation de l'université populaire de CAEN à PARIS :

Conférence de Paule Orsoni qui rappelons le, a préfacé notre livre " Crise et Mutation"

 

Thème : Classiques de la philosophie

Lecture et explication de textes

L'allégorie de la caverne. Livre VII, La république de Platon

 

Le 18 MARS à 12H30 (durée 1h30)

Théatre du rond point salle Jean Tardieu

2 bis avenue Franklin Roosevelt PARIS 8 em

Entrée libre mais indispensable de réserver au 01 44 95 58 81

300 places, 140 déja réservées

J'y serai présent en compagnie du moine guerrier...Mon ami Charles Antoni...

 

http://leblogdepauleorsoni.blogspot.com/

21/02/2010

Où Grincent les chimères …

cover_NECRObla.gif

 

 

 

 

 

 

 

http://www.necronomie.fr/index.php

La catastrophe annoncée est là...

 

 

Si les banques d’investissement faisaient à 300, ce que les banques de réseaux faisaient à 3000

C’est simplement que la valeur crée par la finance est plus de dix fois supérieure à la valeur crée par les entreprises.

Un PIB mondial d’environ 55 000 milliards de dol, une bulle financière de 600 000 milliards de dol...

Nous échangeons en papier plus de dix fois plus que ce qui est produit...Conséquence l'argent va à l'argent et ne va plus ni aux entreprises ni aux consommateurs sous forme de salaires.

Dans son délire autiste, la Money Power rêve d'un monde sans travailleur et sans consommateur...En auto-suffisance...

 

Pire, il devient impossible pour les entreprises qui produisent de matcher de tels niveaux de profit avec leurs actionnaires...

 

Les délocalisations de suffiront pas, un tel écart ne peut être comblé qu’au sommet des bulles lorsque des sociétés en devenir peuvent être valorisé jusqu'à 100 Fois leur bénéfice futur comme cela fut le cas dans les nouvelles technos..

 

Equation impossible :

 

Dans les démocraties de Marché, les pauvres consomment trop, les riches pas assez, autrement dit, ils ne réinjectent pas suffisamment leur argent dans le système pour que celui-ci puisse tourner.

Le crédit à la conso et le bonheur payable a tempérament allant disparaître pour la grande masse surendettée d’entre nous, il faudrait donc qu’un tiers minimum de la valeur générée par la bulle financière soit déportée vers les entreprises et servent principalement à augmenter les salaires et ce au niveau mondial pour que l’ensemble du système des sociétés de consommation puissent tourner…

Alors, l’utopie travailler plus pour gagner plus pourrait réellement exister…

Seul le job crash (chômage de masse) et l’insécurité pourront faire exister cette mutation, la réponse répressive et biométrique ne permettant pas de créer une nouvelle bulle…mais d’essayer de colmater l'instant...

 

Avec la faillite de sociétés financées par les Private Equities et aux autres LBO la peur va changer de camps…La preuve :

 

Devenez vous-même.com, l’armée de terre recrute 15 000 jeunes…

 

Allocation efficace : aux USA, les 1% les plus riches détiennent 70% des actifs financiers - 400 personnes possèdent au total une fortune 1570 milliards, dépassant celle de 155 millions d’américains

Source contreinfo

http://contreinfo.info/

 

 

PS Alors Vince, ne vois tu pas là la prévention des futures émeutes transgénérationnelles...?