04/10/2009

NECRONOMY POWER

 

4c196f426e3f18b8502643c0e90354a8.jpg

A Vincent, Grand styliste devant l'Eternel...

Que signifiait en 2009 être nécronomiste ?

Être nécronomiste, c'était être dissident de tout..et surtout de soi même...

L'heure de la réconciliation n'était pas encore venue...

Les derniers spasmes d'un moyen âge de l'information, les années 2000, nous avaient au moins appris à être plus vicieux, pendant que les  reprises ionistes (ceux qui attendaient  la reprise sans emploi ) gémissaient avant de se réfugier d'ici quelques mois derrière des slogans alarmistes.

La question du futur problème transgénérationnel se posait à travers le RSA mais tout le monde esquivait le fond...

Qu'à t'on proposé d'autres à la jeunesse pauvre majoritaire ???

Mis à part l'art étrange de gérer les galaxies au sein du HMBS (hypermarché mondial des banlieues stellaires)...ou l'on surfe sur la voie lactée sans jamais tomber...) ???

 

Dans la sierra mentale des metteurs en scènes de 7 ans, le cowboy s'effondre devant le cosmonaute qui se dissout dans le robot.

A l'inverse des adultes les enfants aiment les machines...

D'ici peu, on nous paiera pour expliquer cela...

Nécronomiste sera alors un métier...

Necronomy Power

 

 

 

Commentaires

Tes chroniques JPC seront importante à nos futures générations si on les laisse vivre pour pouvoir écrire: plus jamais ça!

la vérité pour bientôt....

Écrit par : Sébastien | 04/10/2009

Bientôt le grand jour. Le flouze public est ce qui maintient encore artificiellement l'édifice, mais les termites banquières ont trop bien travaillé ! Un rien suffira, pour que tout bascule. Qui pètera le premier ?

Télécaster-man, légo opérator.

Écrit par : gabryhell94 | 05/10/2009

Le pas d'odeur de la paye verte

Il peut sur la gabardine la joue est mouillée six messies se penchent sur le berceau à Ganshôsai rien n'y fait les méandres de l'insouciance ont explorés les pleurs du ciel l'adolescence s'en va au moment même où elle se prononce
tape-à-l'œil et big budget presse gratos et miouze nostalgie Saturday Tv on Board info hollywoodesque à grand pétards dérapages complètement contre-tôlés
mobilité douce sur fond de bombe au phosphore un peu plus hard succès au détriment des perdants le mépris de Godard à individualisme rentable forcené TU toit ton logo facebooké sauve qui peut la vie tu le vaut 10% rabais sur ta rente vieillesse si du con si
ex-Calamity Nord 200 mêtres puis à gauche bretelles psychotiques sans logis
Mâche la Mancha jamais inspirons-nous de l'indochine ahh les belles références Surtout la criminalité du détour est un dealer pas la finance surtout ne pas penser coucher dehors le superdiscount
" missié missié achat moi lé zournal " on passe et pense à ses problèmes exisentialo-communistes tout va bien sur la joue à Ganshôsai elle a fini de pleurer les nuages restent on l'aime bien elle est fragile comme le jeune taureau devant les vautours moralisés par la relance du cinéphile nul mais qui ose
on se fric entre nous n'est-ce pas sinon la mode est au carbone très poétique de l'oméga 3 dans le poisson bon pour la mémoire pas d'effort en voue NON le capitalisme n'est pas en crise c le reste qi
sèche ton t-shirt du Ché il a la gueule des cris à venir comprends ton père au moins une fois il lit les journaux de toujours pas ceux de demain il t'aime et fait moins fort

Écrit par : Shinobu Vihirro J | 06/10/2009

Les commentaires sont fermés.