15/05/2009

Stagdéflation

 

Quelle était l'énigme ?

La perversité forcenée de la Money Power pouvait elle menée à la lumière que rien n'éteint... la consommation durable...???

Nous fallait tous virer à 360 degré, opération délicate qui nous mettait les fesses en posture d'offrandes l'espace d'un temps qui nous semblait déjà trop long ...

Allions nous prolonger l'acte d'allégeance de celui qui tombé par orgueil serait relevé par l'amour de la vie des héritiers millésimés à la télé ???

Leur vie valait déjà beaucoup moins chère avec la chute des recettes publicitaires...(TF1 - 90%)

(la fête du slip est même terminée pour les footballeurs...qui pour l'occasion vont se rappeler que c'est la grande conso qui paye le tout)

Stagdéflation...

Nécronomiquement votre

 

Commentaires

JPC se réveille de son hibernation, mais est encore somnolent...
Une mienne amie m'a prêté un livre :" La Vie des Maîtres " de Baird T.Spalding. Pour ne pas lui faire de peine je l'ai lu en diagonale, mais j'ai quand même trouvé ce passage prémonitoire :

-" Vous produirez ce dont vous avez besoin et ce que vous avez conçu en pensée comme votre plus beau idéal! Vous plairez davantage à Dieu en vous manifestant plus complètement, à condition de savoir comme Jésus que vous êtes des fils parfaits de Dieu.
N'y voyez-vous pas la libération de l'esclavage commercial et de toutes les autres formes de servitude ?

J'ai la vision de l'esclavage commercial devenu, d'ici peu d'années, la pire des servitudes. Sil progresse à son allure actuelle, il dominera l'homme corps et âme.
Il est ensuite inévitable qu'il se consume lui-même avec tous les intéressés. "

La suite au prochain numéro pour de nouvelles aventures avec JPC...

Écrit par : Oxycrat | 16/05/2009

@ apres l'argent pas cher, le cash a ne rien fer.


Ba c'est cool d'etre payer a rien faire.

Vive la TGD !

Écrit par : Jacques | 16/05/2009

[ Il n'y plus d'autres solutions que de donner de l'argent au citoyen consommateur sans que cela corresponde à un travail afin qu'il puisse consommer en payant réellement. ]

Voilà une solution qui me plait!!!!!

PS: impossible d'avoir accès au billet du 16 mai

Écrit par : Oxycrat | 17/05/2009

PS: impossible d'avoir accès AU COMMENTAIRE du billet du 16 mai

Écrit par : Oxycrat | 17/05/2009

A oxycrat

effectivement impossible, j ai viré l'image mais ça marche toujours pas...Donc probleme technique, j espère...
Je publie donc en avance une courte note pour voir ce que cela donne...

Écrit par : Necronomie | 17/05/2009

hello.Ilike your blog ! It is ture!!

Écrit par : louis vuitton | 14/09/2010

This article is very useful, I have been looking for, thank you.Very good

Écrit par : Air Jordan 14 | 30/04/2011

La duchesse et la mort


Elle refusera de lui obéir.
Elle lui aura promis de l'aimer, le réconforter, le respecter et l'entourer.
Elle sera fertile.
Elle deviendra reine.
Elle enfantera un monstre à deux têtes, l'une plus grande que l'autre, un oeil dans chacune. Il aimera le sang coagulé. Il adorera briser d'un seul coup de patte toute la vaisselle disponible du Pays de Galles. Il sera tabou.
Ainsi, la princesse William de Galles, duchesse de Cambridge, comtesse de Strathearn, baronne de Carrickfergus, de manière populaire et moins subtilement protocolaire princesse Catherine ou princesse Kate ou Kate, du sang néogothique et darkmeltingpostmoderne dans les veines, à la robe de mariage signée Sarah Burton, la directrice artistique de la maisonde couture britannnique Alexander McQueen, dont la dentelle ( fabriquée en France ), d'une traine de seulement 2,70m ( on est loin des 9 mètres de la robe meringue de Lady Diana ) supporte le bon goût jusqu'en Hhellvetirton, province autonome de l'ancienne Helvétie, la baronne Kate donc, représente à son insu et par maillage indirect le deuil de Kate Moss & Co suite au suicide par pendaison en son appartement de Mayfair, au centre de la capitale du lui aussi défunt empire britannique, du sus-mentionné Alexander McQueen, ceci en ce froid début d'année 2010, dans la plus pure lignée de désespoir TDGique, la mignonnette Kate portant et possédant dorénavant son sein la germéneutique d'origine transylvanienne, discrètement.

Les époux ne sont pas aimés parce qu'ils sont hors de la réalité quotidienne, ils sont appréciés parce qu'ils sont hors de la réalité quotidienne. Lorsque le très dorloté Will voudra mettre fin à la honte qui aura envahit l'intérieur et les pourtours de Buckingham Palace - et par extension tout le Commonwealth - en supprimant l'enfant bicéphale, légitime, caractériel, complexé par Oedipe, bavant le sang frais des lapins intrépides et roturiers ( comme quoi le bambin sait d'où il vient vraiment ) en leur jardin d'Ecosse , elle refusera de lui obéir.

Écrit par : Vince McCrown | 30/04/2011

Les commentaires sont fermés.