13/04/2009

Molarisation du capitalisme...

2135007485.jpg

Si l'on en croit les puissantes associations de consommateurs américains. C'est par un J'irai kracher sur vos tombes que les banquiers américains qui ont bénéficié du TARP (Troublet Assert Relief Program, autrement dit ceux qui ont été sauvés avec l'argent du contribuable) remercient leurs clients. Augmentation généralisée des tarifs sur toutes les familles de produits, des commissions sur cartes de crédits suivant la règle immuable du Double Dong nécronomique : vous payerez deux fois, une fois en tant que contribuable, une fois en tant que consommateur. Ceux qui survivront à la période, apprécieront (du Bobo au Gogo). Ainsi fonctionneront les démocraties de Marché jusqu'à l'émergence d'un consommateur citoyen de la bulle verte qui comprendra que derrière chaque acte d'achat peut se dissimuler un plan social...(du consommateur zombi au consommateur intelligent). Nous serons alors à l'apogée de l'homo-economicus...et NKM Présidente de la république... Avez vous vu les cloches passer ? Nécronomiquement votre

Commentaires

chers necronomistes

j'ai une petite citation .




Dans des périodes de grands changements,

ceux qui s'interrogent et apprennent , heriterons du

monde.

alors que ceux qui savent , seront magnifiquement

outillés pour survivre dans un monde qui n'existe

plus

eric hoffer

Écrit par : gabelle | 13/04/2009

a gabelle

Bien mais je crois surtout que c'est une question d'opportunisme.

a necronomie international

Sinon conçernant l'affiche de zombie, le virus qui infecte les gens et les transforme en zombie a très peu de chance de voir le jour et pourtant il ya des films de zombie des BD des jeux video qui exploitent le filon sans retenue.

le zombie n'est il pas l'incarnation du consumériste fou? (ceux qui pillent les magasins quand il y a un tremblement de terre ou autre par exemple)

meme si je me souviens quand tu parlais de la version de romero (le dernier souvenir qu'il restera ça sera le centre commercial) je penche plutot pour la version consommateur frustré.

à méditer.

Écrit par : Jacques | 13/04/2009

bah je suis passé en grande surface ce week_end pour me faire un grd shoot, et bien je ne savais pas que l'on était en période de solde jusqu'à -60% su les articles dans les boutiques de la galerie, et le rayons nouriture de l'hyper était bien vide (pb de flux tendu et de commande trés bas niveau (confirmé par un copain qui y travaille) j'aurais pas u pert de me ramasser le service de sécurité sur la tronche je vous auais fait un reportage photo!

en diect de la crise pour nécronomie: sébastien à toulouse, a vous les studios!

Écrit par : sébastien | 14/04/2009

Sebastien, previens moi des que tu vois -60% dans les mags de zique pres de chez toi, plus particulierement sur un petit vox a lampes night train ;)

Blague a part, ici a Annecy la crise c'est pas encore ça :/
Il y a pas mal de frontaliers qui ont perdu leur job et qui essaient de revendre leur biens immos en deça du prix mais c'est pas encore ça...

Écrit par : Alexandre | 14/04/2009

A Alex,

Les prix ne baissent pas car il y a très peu de transactions, la plupart des gens étant attachés à la valeur du passé, ceux qui veulent réellement vendre baissent déjà de 20 %...
Ticket moyen 30 à 50 % suivant endroit
la raison en est simple, les pauvres ne peuvent plus faire de Crédit....

Écrit par : necronomie | 14/04/2009

*Crise, la couleur grise du paléo-capitalisme

-a-Crise: les paléo-capitalistes frileux refusent désormais de nous vendre à crédit la corde pour les pendre,
-b-Crise: les chiens de garde édentés du paléo-capitalisme n'acceptent pas de passer plus de 35 heures hebdomadaires avec le personnel qu'ils encadrent même sous le prétexte héroïque de prise d'otages,
-c-Crise: la mièvre C invite l'agité N chez ses parents et les cloches médiatiques sonnent à toute volée...
-d-Crise: ils nous dérobent notre jugement et transforment jusqu'à nos colères minuscules en marchandise; nos enfants et nos petits enfants s'endettent pour nous; les projecteurs du stade de France balayent un monde de décombres. Et vous voudriez, plutôt que de dépenser, donc vivre, souscrire une assurance vie?
-e-Crise: vu le prix que les amis paléo-capitalistes de NS ont eu à payer pour son élection, ils auraient tout aussi bien pu faire élire leur chauffeur

*Courage, Pâques après Pâques, vivifions-nous les uns les autres dans la très sainte communion des espèces du paléo-capitalisme!

Écrit par : ourasi | 14/04/2009

Intéressante cette chronique. En effet, il semble bien que nous allons nous faire plumer jusqu'au bout. Mais, je ne vois pas en quoi l'avènement de la bulle verte va être l'apogée de l'homo-economicus. Quel rapport entre le consommateur citoyen et cet homo virtuel ...?

Écrit par : tartocassix | 14/04/2009

Un article intéressant sur la nouvelle vague de l'Est.

http://www.nytimes.com/2009/03/08/opinion/08Ahamed.html?_r=2&scp=5&sq=Liaquat%20Ahamed%20&st=cse

A noter qu'il reste encore un américain pour croire que la France est encore un pays riche.

Écrit par : misterpatate | 14/04/2009

bon comme les necronomistes sont assoupis,
et je l'espere pas zombifiés.

voila quelques nouvelles rassurantes hum !

Le « terrible secret » que M. Geithner tente

vigoureusement de cacher au public est très simple. À la

source des actifs toxiques bouleversant le système

financier mondial, il y a au plus peut-être cinq banques

étatsuniennes. C’est cette réalité que M. Geithner tente

désespérément de protéger. Contrairement aux crises

bancaires précédentes, le problème ne consiste pas en

des pertes sur prêt ordinaires. C’est plutôt une variété de

dérivés financiers exotiques qui se trouvent au cœur du

problème, plus spécifiquement les soi-disant swaps sur

défaillance (Credit Default Swaps). (extrait) le

document complet ici >>

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13066

Écrit par : gabelle | 19/04/2009

pas de news ?? ou sont ils donc??

bon ben puisque c'est comme ça on va se ressourcer

au mangazur de toulon au japan expo , voir un peu la philosophie du samurai dans la TGD....
http://www.mangazur.fr/

Écrit par : gabelle | 19/04/2009

Les commentaires sont fermés.