15/03/2009

De la Désinflation à la Stagdéflation



973485698.jpg
De la désinflation à la Stagdéflation

Vous le constatez la désinflation est partout en Europe.
Pendant quelques mois, les gouvernements, seule bonne nouvelle qu'ils peuvent annoncer, vont faire des cocorico sur la baisse des prix de ceci ou de cela, imputant le résultat à leurs actions.
Ce n'est pas le cas....Nous sommes simplement à la lisière entre la désinflation et la déflation dans une économie récessive.
Autant le préciser à ceux qui nous attendent la reprise ou le miracle économique.
Les bourses mondiales sont comme un enfant hydrocéphale qui sans cesse tombe , se relève et fait quelques pas...avant de retomber....

Il n'y aura pas de reprise tant que /
l'immobilier continuera de baisser
le chômage augmentera
on aura pas ouvert les livres de comptes des banques...

Tel que cela a été pratiqué au Japon( qui a connu cette situation bien avant nous : imaginez que l'immobilier du japon a valu autant un moment de l'histoire que tout l'immobilier du territoire américain) par Koisumi , un vrai libéral (donc qui connait bien le système) afin d'identifier chaque produit toxique...sinon nous sommes condamnés à renflouer des banques et des assureurs qui chaque année vont dévaluer leurs actifs...
la seule question qu il faut se poser est : comment le faire (techniquement) sans les nationaliser ???
BanzaÏ TGD

Nécronomiquement votre


Commentaires

je suis heureux que tu parles des nationalisations JPC car je me poses beaucoup de questions la dessus.

-les salariés des banques nationalisés deviennent ils des fonctionnaires rémunéres par l'Etat ?

-la banque nationalisée est elle plus enclin a autoriser le crédit ?

-Pourquoi donner de l'argent aux banques et ainsi purger leur actifs ne revient t'il pas a nationaliser ?

merci

Écrit par : Jacques, jacque, jacqu, jacq, jac, ja, j, | 15/03/2009

Quizz surprise

le XXIe siècle est / sera :

A/ Celui des gens ordinaires
B/ Spirituel ou n'est / ne sera pas
C/ Vert, large avec des ptits pois blancs
D/ L'époque du coton équitable


réponse:
Hé, Ho, Hé
Hé, LéééS QUATRE

Écrit par : Jefenjedi | 15/03/2009

Roubini et toi semblez d'accord sur le L
http://www.contreinfo.info/article.php3?id_article=2575
...

[ la seule question qu il faut se poser est : comment le faire (techniquement) sans les nationaliser ??? ]

Ben, les laisser tomber !!

Écrit par : Jefenjedi | 16/03/2009

laissez tomber votre nécronomie, le rebond est en marche et la psychologie des foules l'emportera.

Écrit par : sarkoshow | 16/03/2009

j'enmerd* le rebond.

une balle ça retombe toujours.

Écrit par : Jacques | 16/03/2009

un rebond basé sur du sable ....

Écrit par : sébastien | 16/03/2009

3 petites infos

1/ AIG a aidé la SG à rester bénéficaire en 2008 avec l'argent du contibuable US

"AIG a donc révélé la liste des bénéficiaires des 85 milliards de dollars que le gouvernement américain lui avait alloués pour régler les sommes qu’elle devait à ceux qui avaient acheté auprès d’elle des Credit–Default Swaps (CDS). Il faut dire que l’assureur a eu la main forcée par le Wall Street Journal qui avait déjà publié cette liste la semaine dernière. Grand vainqueur : Goldman Sachs avec 12,9 milliards de dollars. La Société Générale a reçu elle 11,9 milliards de dollars. "

Ici : Le calvaire des malheureux gouvernants / http://www.pauljorion.com/blog/?p=2307

Et on ne parle encore que très peu des bonus chez AIG ... et du sentiment naissant des foules :o)

2/L'arnaque des Naked short selling (vente à découvert sans couverture) et la manipulation de Wikipédia

une longue explication très bien illustrée et détaillée ici : http://antisocialmedia.net/lecture1/player.html

En anglais ...

3/ Cours sur la Psychologie cognitive expérimentale : Peut-on apprendre sans conscience ?

Une présentation vidéo de Stanislas Dehaene au Collège de France.

Ici : http://www.college-de-france.fr/default/EN/all/psy_cog/cours_du_3_mars_2009_peuton_ap.jsp

Écrit par : Huzun | 17/03/2009

rebond et stabilisation.
c'est un abus de langage de dire que AIG a aidé la socgen... la socgen a juste souscrit a un cds, donc à une assurance et s'est fait rembourser à juste titre. En langage financier ca s'appelle couvrir ses positions. Si le marché s'était bien porté il n'y aura pas eu besoin de ces cds et les bénéf auraient été là. Ne vous inquiétez pas pour les banques francaises, ce sont les grandes gagnantes des crises.

Écrit par : sarkoshow | 17/03/2009

C'est exact. C'est un abus de langage. AIG a respecté ses obligations en payant la SG avec l'argent du contribuable US. C'est le contribuable américain qui a aidé la SG, AIG n'empochant que les bonus pour les dirigeants.

Non. Il est impossible sans information supplémentaire de savoir si les CDS en question étaient de nature "couverture" ou "spéculation"

il n’est pas nécessaire que l’acheteur du swap soit véritablement exposé au risque couvert. Le plus souvent, les CDS ne constituent que des paris « directionnels » à but spéculatif. La somme totale des CDS contractés aux États–Unis se monte à 62 mille milliards de dollars.

Pour être gagnant, encore faut-il qu'il y ait un jeu ... Le business model de la SG a déjà explosé. Il y a déjà trop de banques françaises et elles ne sont uniquement viables que par leurs monopoles de fait.

Il ya plus de 20 ans je travaillais déjà dans la salles de marchés. A l'époque, j'étais déjà dubitatif sur la stratégie menée (il s'agissait du Lyonnais) avec les résultats que l'on connait :o)

Je ne m'inquiète pas comme disait Keynes "At the end, we are all dead"

Écrit par : Huzun | 17/03/2009

Meme si ça veut rien dire, j'ai entendu sur BFM que le marché des CDS (si on peut appeler ça un marché)s'élevait a... 500 000 miliards de dollars.

alors certains des intervenants disaient qu'en réalité cela ne signifiait rien et qu'en fait une position en défendait une autre mais dans ce cas la pourquoi ça fait 500 000 000 000 000$ (et pourquoi ils ont pas sousrait les CDS qui s'annulaient ?????)

je suis un vrai débutant la dessus.

Écrit par : Jacques | 17/03/2009

" Étant donné que les détenteurs d’actions ordinaires d’AIG sont déjà ruinés (le cours de l’action ne vaut plus rien), le sauvetage d’AIG se transforme en un renflouement de ses créanciers qui sans lui seraient aujourd’hui en faillite. AIG a vendu plus de 500 milliards de contrats toxiques, qui sont des garanties sur les défaillances de crédits (CDS). Les souscripteurs des ces contrats sont les principales banques américaines.
La presse et les analyses produites par les banques suggèrent que Goldman Sachs a obtenu environ 25 milliards de dollars sur les sommes allouées par le gouvernement pour le renflouement d’AIG et que Merrill Lynch a été le deuxième plus grand bienfaiteur des ces largesses. Il ne peut s’agir là que d’estimations puisque le gouvernement tente de dissimuler quels sont les bénéficiaires du renflouement d’AIG. (L’agence Bloomberg devrait peut-être poursuivre la Fed et le Trésor pour les contraindre à divulguer ces informations.)
Mais certaines éléments sont pourtant connus : Lloyd Blankfein de Goldman était le seul dirigeant d’une firme de Wall Street à être présent à la réunion de la Fed de New York lorsque le renflouement d’AIG a été discuté. Cessons donc de jouer : les 162 milliards de dollars du renflouement d’AIG sont un renflouement sans transparence, opaque et sombre des clients d’AIG : Goldman Sachs, Merrill Lynch et d’autres banques nationales et étrangères.
Lorsque le Trésor s’abrite derrière l’excuse du « risque systémique » pour engouffrer encore 30 milliards dans AIG, c’est là une façon polie de dire que sans un tel renflouement (et une autre demi-douzaine de programmes gouvernementaux de sauvetage , tels que les TAF, TSLF, PDCF, TARP , TALF, sans oublier un programme qui a octroyé 170 milliards supplémentaires de crédit pour les banques, avec une pleine garantie des pouvoirs publics), Goldman Sachs et toutes les autres grandes banques américaines seraient aujourd’hui complètement insolvables.
Même avec les 2000 milliards alloués par le gouvernement, la plupart de ces firmes financières sont insolvables. Avec les défauts de paiements sur les crédits qui augmentent - et étant donné les perspectives macroéconomiques - cela signifie que les pertes prévisibles sur les crédits subies par les entreprises financières américaines atteindront les 3600 milliards. Pour le dire simplement, le système financier américain est effectivement insolvable. "

sources diverses et Dr Doom via Forbes et contrinfo


Georges W. Bush Junior
sera l'homme qui a coulé le Titanic
Mister " dents blanches " Obama
celui qui la poussé dans les abîmes

Tout va très vite, Madame la Marquise,...

Écrit par : Jefenjedi | 17/03/2009

Donc, retour aux sources dans les abysses pour toutes les tricheries des grandes banques suisses et la quasi-totalité des banques américaines.

La psychologie des foules et l'inconscient collectif, tu connais ?

Écrit par : Jefenjedi | 17/03/2009

C'est normal que le montant total des cds représente une somme astronomique. Prenons une analogie, si tu additionnes le montant global couvert par les assurances vies, tu arriverais également à une somme supérieur à la valeur financière de cette personne, disons son salaire annuel.
Le risque que tout explose est nul, car ce serait probablement la fin du monde et on ne se procupperait meme pas de son assurance.. Annoncer à la radio le montant global des cds n'est propre qu'au média et la recherche du sensationnel histoire de captiver les auditeurs...
les états feront tout pour protéger leurs industries phares, pour le cas AIG ils évitent au premier assureur mondial de se faire détruire et vendre par compartiment aux autres assurances et prendre des parts de marché. concernant lehman, bah, ils ont pris le risque de faire couler la plus petite des banque d'affaire de wall street, pas de conséquence sur l'économie américaine alors qu'AIG, premier assureur mondial ...

comme disait einstein, la 4ième guerre mondiale se fera avec des caillous et des épées :-)

Écrit par : sarkoshow | 17/03/2009

Les dinosaures ont disparus, ce fut un vrai cataclysme sans lequel aujourd'hui nous ne savourerions pas les très fameuses glaces artisanales italiennes.

Einstein disait aussi:
" Il y a deux choses qui me donnent une idée de l'infini: la taille de l'univers et la bêtise humaine.
Encore que de le premier cas, je ne suis pas si sûr. "

Écrit par : Jefenjedi | 17/03/2009

Psychologie des foules :Gustave Le Bon (1895), sans oublier son « Hier et Demain ».

Et pour la bonne bouche :

« Le Culte de l'Incompétence » suivit de « ...Et l'horreur des Responsabilités » d' Émile Faguet. (1911)

Bonne lecture!!!

Écrit par : Oxycrat | 17/03/2009

Cette poire ( ou papaye )

si on garde la logique CDD

Après Panique
Capitulation / Découragement / Dépression

A l'exception notoire de ceux qui déjà, par la force des choses ou par une intelligence fine, sont a un stade avancé de compréhension systémique et ceux qui, pour une semblable raison fondamentale et sociologique, viennent de voir s'écrouler toute leur maigre éducation ( donc non-générale ), uniquement basée sur quelque valeur économico-matérialiste et qui, faute de repères tangibles et de conscience vaste, sombrent dans la déprime dite " du trader à
l'hosto ", à ces exceptions près et quelques autres, des huluberlus sans doute, on opposera aujourd'hui une majorité de personnes qui d'un côté prennent conscience d'un phénomène, mais d'un autre et à la moindre occasion en reviennent à d'anciennes habitudes, vieilles et rassurantes - en apparence - lorsque le désir d'entendre la houle des temps nouveaux exaspère leur sommeil, savant dosage d'iroquois et de blondes scandinaves comme un rêve né d'une banque de sperme mixte qu'on ne veut point être réveillé, ce d'autant plus que le docteur en la déconfiture fait des affaires et que Dieu s'est absenté.
En clair, ils vont chez le coiffeur tout en prenant bien soin d'avoir une coupe à la mode, tant bien même elle définitivement tueuse de troupeaux sans vigilance.

C'est cette poire ( au caramel )
qui fait qu'on capitule, un peu, s'excite à la moindre chose
( panique ) corrige la douleur du réel et retourne dans les travers plus ou moins récents, tel un drogué de l'esprit, un aliéné, au gré aussi de l'air du temps, non de sa propre force d'âme et retombe, encore plus bas.
CDD

Ca ne paye pas
pas ce soir ( ou jamais )

Écrit par : Jefenjedi | 17/03/2009

cela vient juste de commencer que l'on se relance encore dedans exemple:

http://www.lesechos.fr/patrimoine/banque/300337187-immobilier-les-prets-a-taux-variable-redeviennent-attractifs.htm

franchement....

Écrit par : sébastien | 17/03/2009

Ya des bonnes nouvelles, pouëtt ouëtt, ♪ ya des bonnes nouvelles, pouëtt pouëtt ♪
Vous voulez voir les photos ? Ha si.
Dites oui, je vous en prie.
Ha si, vous allez voir; vous allez être, comment dire, ..emballé
Vous savez, j'ai fait la tour de Pise avec 83 mille 813 allumettes 43 tubes de colle.
Je vous passe les détails un peu trop technique...

Écrit par : Jefendiner | 17/03/2009

http://www.francesoir.fr/enquete/2009/03/17/commerce-les-grosses-entreprises-tombent-les-unes-apres-les-autres.html

Tout là-haut,dans les sphères du pouvoir, savent-ils vraiment ce qui se passe?

Écrit par : Oxycrat | 17/03/2009

vas y Vincent fait for les tofs , ça expliquerait beaucoup de choses...

nn sérieux je veux bien voir ça a l'air d'etre un projet qui t'a tenu a coeur pour que tu en parle sur un blog économqie et non technique de la cyclique d'allumettes positionées a 1800 centimètres de la planéte prêtes a tombés en cas de tempete de galettes a cause d'une soirée trop coquette a base de vinaigrette en bouteille verte.

merci a+ pour les tofs

Écrit par : Jacques | 17/03/2009

Ce même personnage qui va descendre sous peu pour nous donner un coup de main en Gai Star

pour mémoire:
[ La necronomie enfin sur les écrans occidentaux
Voici: " NECROSECOURS ET LE TRESOR DES BAS-FONDS "
durée illimitée
Le deuxième film d'animation de la société Babizhou, l'entité sino-égyptienne nouvellement créée, est franchement prometteur.
L'histoire? un chat, un rat et une momie sont piégés par un sortilège les condamnant à écouter France-info 24h/24h .
Heureusement, nous sommes là, avec le plan du labyrinthe où se cache le trésor des bonnes ondes. La sorcière des brumes participe à sa manière, nous prêtant ses balais ( pas de refus tellement c'est profond ).
A noter que parmi les voix françaises, on retrouve dans le rôle de des infos panplanétaires Jacques Villeret, revenu d'outre-tombes juste pour le fun.¿ ]

Ce même personnage, donc, a cette passion commune avec moi envers ( pas Anvers, en Belgique ) les constructions minimalistes en allouches.
Ici la tour Eiffel
http://img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/36/10/96/18478736.jpg

Le plus dur n'étant pas tant la soirée proprement dite, qu'on veut conviviale, sans chichis ( quel plaisir de revoir des gens qu'on n'a pas connu de leur vivant ) que sa préparation, avec tous ces contrats qu'il faut penser faire signer au dessert, et surtout anticiper le caractère des convives afin de savoir comment s'y prendre.
Après...
Mais que chuis bête, une Guest Star ne signe pas de contrat.
Pfff
http://www.dailymotion.com/video/x3l6bk_le-diner-des-cons_fun

Écrit par : Jefendiner | 18/03/2009

en tournage
" Kabbab connection II : le karcher neuronal "

Ce polar athéiste aux parfums précolonial créera la surprise, à n'en pas douter.
La première mouture ayant tenu ses promesses, Vilgöer et Cvift, accompagné de la saturnale Gallia, ennemie jurée de Tjanaëlle, remontent à nouveau la pente des synapses truqués, ainsi que des tortueux transferts de mollécules femelles natives.
Fauchés comme à la première heure et soupçonnés d'être des agents du Bien / Mal en territoire 0, nos héros abolissent une fois encore le bouclier de la Matrice, se trouvant devant l'encombrant Savkozitch.
Le brigand - dans le mauvais sens du terme - veut cette fois reconstruire la Babylone tant crainte et maintes fois détruite.

La tâche semble assez rude pour les spectateurs car, non content de mélanger "kabbab Connection I : Très piquant " avec un goût de
" Dans la peau d'Alisque", le metteur en scène du II ne renonce pas pour autant à l'écriture suave des pastiches de Bresson, dans un scénario tinté de cynisme bon enfant.
Ce dernier sera plus " âge mental, on ne fait plus ce qu'ils nous disent ", du Roomberg de bonne cuvée en somme. Amen et ceinture corticale, vous voilà prévenus.
D'autant plus que pour plaire aux plus jeunes, ce 2h. 25 est bourré d'effets spéciaux, comme la lampe à huile se transformant en kalachnikov pakistanais, à chaque fois qu'un sein / leurre apparaît à l'écran-radar via des drones complètement obsédés.

A noter que la bien chouquette Tjanaëlle, rôle qu'avait tenu Tatiana Upalozov, trop James Bond Girl pour une méchante selon les uns, carrément nulle selon les uns et tous les autres, cède la place
( ouf ! ) à une star enfin schizo, et qui l'assume, [ même dans le privé: 16 rechutes, 13 ans de chirurgie esthétique ( elle a commencé à 12 ans ), 12 fans clubs dont dix sont interdits, trois en araméen payant ] l'actrice presque au firmament ( de ses caisses-maladies et de Hobbywood ) Kei Drakkarie, de son vrai nom Vätäla Käykäytittonetmien.
Son nom, auquel collait un peu trop l'étiquette de masturbatrice bureaucrate empêcheuse de tourner en rond, voire tourner tout court depuis " Adja, le marin dans la steppe " colle enfin à la femme désormais mature révélée au grand jour par " La témérité d'une cancre ".
Décidément le renouveau de l'Actor's Studio passe par Ompu, la baignoire du Nord, près d'Helsinki.

Comme l'avait si bien observé le petit-neveu d'Einstein, un scien-tifique à la réputation trop méconnue, éclipsée par tonton Albert :
" Le roi est nu, sa femme aussi ".

Bon appétit

Écrit par : Jefendiner | 18/03/2009

Fin de parcours pour sarkoshow et sa piteuse psychologie des foules.
On ne s'improvise pas devin et encore moins interrogateur de la psyché.
Vous saurez.

Écrit par : Jefendiner | 18/03/2009

Début de parcours plutôt. J'ai profité du caractère moutonnier de la foule pour justement m'enrichir et doubler mon patrimoine global en l'espace de quelques mois, biensur revendu à temps. Tant qu'il y aura des suiveurs de soi disant prophète, il y aura de l'argent à ramasser en se baissant.

Écrit par : sarkoshow | 19/03/2009

Merci pour ce bon moment de lecture, et pour les bons conseils.

Écrit par : term papers for sale | 11/02/2013

Les commentaires sont fermés.