08/01/2009

La perte du bonheur dans les démocraties de Marché

460 000 emplois détruits en novembre
760 000 emplois détruits en decembre (du jamais vu depuis la création de l'indice)

Malgré un premier plan de relance de centaines de milliards, c'est remarquable...Les USA ont mis un an avant de nous annoncer qu'ils étaient en récession, mettront-il un an à nous annoncer qu'ils sont en dépression , a ce rythme, c'est peu probable, c'est désormais toute l'économie US qui va être sous perfusion.
Larry Flint , le magnat du porno toujours prompt à la provocation vient d'ailleurs de demander à son tour une aide au congrés
de 5 milliards constatant les effets de la crise économique sur la perte de la libido chez les américains et leur manque d'appétit sexuel dû au stress.
Aussi vrai que la Nécronomie ne fait pas vendre...La dépression fait débander...

Rappelons qu'un an d'activité sexuelle est valorisé à 50 000 euros dans le nouvel indicateur du bonheur économique qui va être mis en place.
Finalement, ce qu'on attend D'Obahamas, c'est qu'il soit le meilleur Président Mondial de tous les temps et de tous les pays...
Rien de moins...
Obama de Nazareth...


Nécronomiquement votre

PS : Les historiens avertis se souviendront qu'a chaque fois qu'on fait monter un noir en première ligne, ce n'est pas forcément bon signe pour lui...
Voir bataille du Monte Cassino et les héroïques tirailleurs sénégalais.

Commentaires

Bon alors, si nos vaisseaux se recroisent...
( voir dernier com' dans calendriers..)

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 08/01/2009

A Vincent ...
Tu vises juste...
c'est exactement cela...
Devrais avoir honte ???

Écrit par : necronomie | 08/01/2009

Neuronéclaireurs sans crainte
.
conditionnel automatique
.
orbitopostale activée
.
cliquer en manuel pour agrandir



http://geaannunziata.deviantart.com/art/NAVAJO-DREAMS-106776078

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 08/01/2009

A vincent,
we only making plans for JPC
http://fr.youtube.com/watch?v=OMAdhT4RW9s

Écrit par : necronomie | 09/01/2009

Les commentaires sont fermés.