11/11/2008

Décontamination : c partiiii...

Info du Wall Street journal sur le plan de soutien aux propriétaires américains en voie d'expulsion :

Les conditions de plusieurs centaines de milliers de prêts détenus par les géants du refinancement hypothécaire Fannie Mae - qui a fini le troisième trimestre en perte de 29 milliards de dollars - et Freddie Mac, placés en septembre sous la tutelle des autorités américaines, devraient être revues afin de faire passer le remboursement des ménages concernés sous le seuil de 38% de leur revenu, écrit le journal, qui cite des sources proches du dossier.

En pareil cas, le remboursement crédit ne devrait pas excéder 25 % si l'on souhaite que la personne existe encore dans la consommation.
Maximum 30 %.
Et ce la est vrai pour des gens qui ne sont pas endettés par ailleurs alors lorsqu'on sait que le dit-américain est endetté à 170 % avec l'ensemble de ses cartes de crédits, on se dit que ce plan est voué à l'échec.
c'est surtout un plan de soutien aux contaminés (consommateurs devenus zombis) pour leur réapprendre à acheter dans la capacités de leurs moyens de crevards.
Mission impossible.
La plupart sont définitivement contaminés...La vie de tous perdrait son sens s'ils étaient contraints de ne dépenser que ce qu'ils ont, entourés qu'ils sont dans un monde ou l'on suscite le désir d'acheter jusqu'à chez eux.
Faut il aussi les débarrasser de la télévision ?

La bulle verte, c pas gagné....

Nécronomiquement votre

Commentaires

Pourquoi la bulle verte aurait du mal a apparaitre dans ces conditions JPC ?

Je dit cela car c'est grace a l'endettement qu'on pourra la financer et si on attend de purifier le compte en banque de tout les americains endetté cela risque de mettre tres longtemps.

Enfin moi je l'attends cette bulle verte mais je voudrais savoir comment ça se traduit une bulle verte (quels produits sont conçernés,est ce que cela touche d'autres industries que l'automobile, etc...)



Un dernier truc qui n'a rien a voir ou presque: si la croissance de la chine (ou de l'Asie en général) continue a tourner autour des 10% durant une décennie encore, il y aura bien un moment ou les conditions de travail seront a peu pres les meme la ba que ici et dans ce cas on ira progressivement vers un arret de la dévaluation de la valeur du travail dans les démocraties occidentales.

Donc ma derniere question serait est ce qu'il est possible que le travail retrouve sa valeur d'antan dans un avenir plutot proche (10 ou 20 ans) et que l'endettement devienne anecdotique ????

ça fait 3 questions en une journée c'est beaucoup.

Écrit par : Jacques | 12/11/2008

effrayant votre site.

Écrit par : mrgraham | 12/11/2008

changement de trajectoire à la dernière minute, a analyser...

http://afp.google.com/article/ALeqM5jx3lpSGBOSMpGI191HcmzyhbW3Bg

Écrit par : phz | 12/11/2008

A Jacques

POur la bulle verte, on peut penser au secteur de l'énergie alternative et en particulier aux fabriquants de panneaux solaires, aux instalateurs de ces panneaux et peu etre aux expoitants de carrières dont sont issues les composants de ces panneaux.

La Chine est en panne de croissance. En deça de 8 % compte tenu de l'augmentation de sa population la richesse par habitant est proche de la stagnation.
D'autre part il existe pleins de pays ou les habitants ont envie de bosser comme des malades pour des salaires mensuels équivalent à un l'achat d'un jeux sur WII pour nous.
Hier encore on pouvait voir les Malgaches descendre dans la mine pour 6 euros par mois.

Quand à la valeur d'antan du travail merci bien. Zola, Tolstoi décrivaient la réalité du 19 ieme siècle et ce ne sont pas ceux qui bossaient qui étaient les plus riches.

W Buffet la dit:"il y a bien une lutte des classes dans notre monde, et c'est nous les plus riches qui sommes en train de la gagner".

Les plus riches ont les moyens de conserver leurs acquis sur plusieurs générations (Seillière,Rockfeller,Rotschild,Dassault....)
Quand la masse de richesse est en augmentation, les plus riches veulent bien que d'autres en profitent, tant que cela leur rapportent.
Quand la masse de richesse diminue, la part de chaqun diminue d'autant plus que l'on est de plus en plus nombreux sur terre.
Les plus riches s'octroient chaque année une part de gateau de plus en plus importante, peu importe que les autre aient faim.
C'est vrai entre les états, c'est vrai au niveau individuel.

Bonne journée à tous.

Bruno

Écrit par : Bruno | 13/11/2008

"J'entends beaucoup de gens réclamer des changements. Je ne comprends pas. Les choses ne vont-elles pas suffisamment mal comme cela ? " Reine Victoria (citation attribuée)

Écrit par : huzun | 13/11/2008

Le jour se lève et le monde entier aime les sourds ( Top au chrono )

" Elections américaines de novembre deux mille huit: la pire farce de la décennie "

Par vent contraire


" Have a nice day "
http://money.cnn.com/galleries/2008/fortune/0809/gallery.10days_shook.fortune/2.html

___Ou quand la sécurité-ties se mord la queue et que Big Sister (Jane, tra-la-la) ne se voit pas devant la glace/caméra:
" you don't have to own a bond to buy a CDS on it - anyone can place a bet on whether a bond will fail. Indeed the majority of CDS now consists of bets on other people's debt. That's why it's possible for the market to be so big: The $54.6 trillion [ chérie, mon réel! ] in CDS contracts completely dwarfs total corporate debt, which the Securities Industry and Financial Markets Association puts at $6.2 trillion, and the $10 trillion it counts in all forms of asset-backed debt."
source: http://money.cnn.com/2008/09/30/magazines/fortune/varchaver_derivatives_short.fortune/index.htm?postversion=2008093012

Boo doum bou doom

Voulez-vous aider TF1? Normal. Alors il faut la regarder LE MATIN,
quand kcèksè k'elle veut prendre des parts de maraichers a France-divine-2
Sériouzli, êtes vous bien conscients de n'être qu'une part ? Et rien d'autre...................la définition du terrorisme me fascine presque autant que le culte des morts chez les yuppies aux cheveux de laque, comme à leurs lectures insipides.( Ils devraient s'éclater un peu, tout de même, ils vont finir pédophiles avant l'âge.)

trois mille trois cent quarante-vingt-treize €/CHF/ætc. en carte de crédit ( Visa,..) en crash total ne sont PAS couverts par les dernières mesures étatiques !
=> le moins possible sur carte. Si problème de retrait, annuler compte et refaire un autre (ailleurs?) avec plus petite somme. ALL RIGHT ?

..et vent debout
V

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 13/11/2008

Merry Christmas and happy New Year

En nécronomiste convaincu j'ai l'insigne honneur de vous présenter les f^^tes de fin d'année 2008 comme s'annonçant très mal, y compris en République Populaire de Chine. De quoi retrouver un peu de ferveur fraternelle dépouillée de PERSIL VERT, qui ne s'offre pas comme il se doit.
On ne peut exclure cependant une fourberie à même d'attirer quelques âmes dans ce processus final, piège d'autant plus retord que se trouveront de beaux livres en librairie, etc, etc

En Famille l'année dernière on ne s'est pas fait de cadeaux ( on se fait des bouffes et des anniv en retard toute les saisons ) et si l'on désire qqch et qu'on l'obtient, c'est que ça en vaut vraiment la peine.

Que les nostalgiques restent quiets: la païenne noirceur et le message divin, du solstice à l'épiphanie (retour de la lumière) sont bien plus indécrottables que les indéplacables fonctionnaires, et promettent plus de baiseries en l'an deux mille neuf que leur secrétaires sans sex toys inorgasmollusques.
Chouette!

D'ici là, le vampirisme rôde et et la caravane se trompe de chemin.

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 13/11/2008

[On ne peut exclure cependant une fourberie à même d'attirer quelques âmes dans ce processus final, piège d'autant plus retord que se trouveront de beaux livres en librairie, etc, etc]

Fourberie No 1
objet
Crédit sur cadeaux de fin d'année
medium
Poste
Pays
France

Fourberie No 2
objet
Crédit structurés (nouveau)
medium
UBS (Banque)
Pays
Suisse

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 14/11/2008

voila ce que repond Patrick Artus (directeur des études et de la recherche économiques de Natixis) a la question suivante:

Que peuvent faire, malgré tout, le président et le gouvernement ? (pour endiguer la crise)

"Ils pourraient ouvrir l'accès au crédit à ceux, tels les travailleurs en contrat à durée déterminée (CDD) ou les intérimaires, qui en sont exclus, en créant des systèmes de cautions. Cela pourrait limiter les effets de la crise immobilière. Par ailleurs, le pacte de stabilité et de croissance, chacun le sait, est mort. Or il avait fixé, ce qui était anormal, des règles en matière d'endettement public indépendantes de la situation d'endettement du privé. Il nous faut les changer : si les entreprises privées se désendettent, il n'y a aucun danger à ce que le secteur public s'endette davantage. Il faut bien que l'épargne trouve à s'investir. L'Etat pourrait refaire son travail d'investisseur, accélérer des programmes d'infrastructures dans le domaine des transports, des prisons ou de l'école, par exemple."

C'est du collector ! il doit avoir une belle tete de vainqueur celui la.

Écrit par : phz | 14/11/2008

“Dès qu’il dépasse 60-65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société. La vieillesse est actuellement un marché, mais il n’est pas solvable. Je suis pour ma part, en tant que socialiste, contre l’allongement de la vie. L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures”. (Jacques Attali, L’avenir de la vie).

"La vieillesse est un naufrage" comme disait le grand Charles.

Je propose donc, comme ils le désirent, que l'on accélère le mouvement et que pour des raisons d'éthique et afin d'abréger leurs souffrances, on passe au stade de l'euthanasie assistée, non ... de l'euthanasie positive ! En commencant par toute cette hyper élite parkinsonienne mondialiste dont P.A. comme J.A. font partie.

Quel panache cela aurait auprès des masses laborieuses et ignares qui ne pense quà un toit et à une table garnie de mauvaises pâtes ou autres patatates rancies.

On pourrait même en faire une soirée sur TF1 : L'euthanasiston !

A là, je serais fier de nos élites ce soir là !

Allez, au diable les varices ... je m'engage sur une promesse de don d'un 'rot symbolique.

Écrit par : huzun | 15/11/2008

*qui ne pensent

Pour mon erreur, je monte à 2 'rots pour P.A. et J.A. Chacun ! Royal ...

Écrit par : huzun | 15/11/2008

** qui ne pansent

3 'rots pour les soins de quartier
4 'rots pour les protections antivirales avec vitres qui ne s'ouvrent pas, l'air conditionné et les pieds sans exercices
5 sirops pour les grandes pandémies qui régleront ça mieux que toute conjecture

Blindage hivernal recommandé
Bon week-end et pleins de bisous

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 15/11/2008

Boum doom tout doux la toux

La nécronomie peut être fière: elle ne forme pas de terroristes.
[ je sais c hors sujet, mais il defonce les yeux ce site...
Ecrit par : Manu | 28.10.2008 ]

Je les aime bien, mais bon, ils sont tellement bien éduqués, d'ailleurs c'est pas leur faute, la manipulation a rarement marché sur les latins-grecs, même peu rémunérés.

Ah la célèbre loi du Tao, que tout tient en équilibre dans l'univers

L'adaptation par la bombe ou par un autre passage à l'acte ?
Parce qu'on est des acteurs, on DOIT bouger.
L'écriture n'y suffit point, la Po, la psy et la propheto-prophylaxie des profileurs me lassent.
Heureusement, il y a l'harmonie en action. Moteur
@ Tchoum

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 15/11/2008

Communiqué du Département Santé-Culture-Sport & Médias du Bien Commun


Voulez-vous un job bien peinard, une rémunération attrayante ou de la souplesse dans les horaires, le tout avec une équipe motivée ?
Vous êtes en outre sous-qualifié et imaginatif.

Alors la situation suivante est pour vous:
LBU propose les conditions adéquates pour votre épanouissement au sein d'une ancienne structure entièrement repensée afin de faire face aux défis de notre temps:
-relocalisation optimisée des ressources humaines d'importance
-réputation par téléphone arabo-saxon
-finissage de restructuration et son adaptabilité aux nouvelles normes de stucturalité composée annuellement sur la base des changements définitifs, de manière fréquentielle environ tous les six mois ( 15 jours actuellement pour des raisons techniques ).

Votre tâche:
Innover en fonction des nouvelles normes européennes is|xo-EU-24.42,S Z T.111?_nef.core /sécurité-briquet-piscine-restauroute-préau-d-école|primaire' #
Tout en respectant le libre-arbitre et la sphère privée honte-hololo-logiquement parlant.
#de sensibles améliorations du ratio labeur/primes pourraient être introduites si la Tchéquie ne prend pas la présidence de l'EU au premier janvier 2009 pour des motifs de traités à l'intérieur même de la susdite EU ( France continuant pendant 6 mois ).

Dans les faits, n'en tenez pas compte, des lois déontologiquement inscrites pouvant quelque fois se trouver modifiées.

Sans plus tarder, écrivez à:
Mme De Dzantos Delphine
" Pas peur les enfants "
c/oTribu petit beurre à tonton
Sérénité-Encerclement
15, rue Pierre Brasseur
1999, Vive-les-Planches-sur-Ardoises


Doctor Cadre und Kontrôl-ISBN-3,33333333333333333333333333

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 15/11/2008

On y voit plus clair dans la politique de la FED
http://tropicalbear.over-blog.com/article-24922264.html

Extrait :
Que pouvons nous retirer de cette évolution nouvelle dans la politique monétaire de la FED ?

1) Nous avons confirmation (pour ceux qui en doutaient) que la FED est bien en train de tenter (à mon avis sans aucun espoir de réussite) de lutter, comme le Japon l'a fait, contre la déflation naissante via la politique de quantitative easing, et reconnaît donc plus que jamais la réalité de cette menace.

2) L'expérience japonaise de 2001-2005 a montré que l'inflation et la croissance n'avaient pas été relancées de façon significative par cette politique. Ce qui est logique : en l'absence d'emprunteur intéressé, le crédit ne repart pas même si les liquidités sont abondantes. La petite reprise de l'économie japonaise après 2003 doit bien plus à la conjoncture mondiale qu'à la politique monétaire (le Japon étant de nouveau en récession depuis 2008).

La croissance ne se décrète pas par du "pilotage monétaire" ou de la "stimulation de consommateurs"...Pour cela il faut travailler et produire, c'est tout.

3) La FED reconnaît implicitement que sa politique de taux 0 a échoué puisqu'elle en est réduite à essayer autre chose.

La dernière bulle de cette crise, la bulle du monétarisme et des utopies keynésiennes, implosera à son tour comme les autres bulles, d'une façon ou d'une autre.

Le châtiment des neuf orifices à la japonaise... arrive.

Écrit par : huzun | 19/11/2008

Les commentaires sont fermés.