25/10/2008

Sécurisons financièrement la sécurité

Naomi Klein (La stratégie du choc) a raison de croire en l'émergence d'une nouvelle économie : l'économie de la sécurité et des situations de crise qui dépasserait en importance l'industrie du cinéma ou de la musique.


les chiffres sont éloquents :

" En 2003, le gouvernement des USA passa 3512 marchés avec des sociétés chargées d'éxécuter des fonctions liées à la sécurité ; au cours de la période de 22 mois ayant pris fin en Août 2006, la sécurité intérieur (department of homeland security) attribua à elle seule plus de 115 000 du même ordre.
L'industrie de la sécurité intérieur négligeable avant 2001 vaut aujourd'hui 200 milliards de dollars.
En 2006, les dépenses du gouvernement des états unis dans le domaine de la sécurité se chiffraient à environ 545 dollars par foyer.
il n'est question ici que de la guerre contre le terrorisme à l'intérieur du pays.

Gageons que ce secteur est promis à l'hypercroissance terroristes ou pas...car il est indispensable en période de Très Grande Dépression.


Avant la bulle verte, il va falloir faire tenir tranquilles les jeunes iroquois et les vieux agités tout en aspirant le cash des classes moyennes, cela demande un minimum de moyen.
La peur et le désordre sont des Marchés très rentables à privatiser comme l'a prouvé l'expérience Irakienne.

Nécronomiquement votre

Commentaires

:-)))

Écrit par : tartocassix | 27/10/2008

Les commentaires sont fermés.