22/10/2008

Comptage des victimes

Premières estimations du BIT, organisme traditionnellement optimiste :

Nombre chômeurs dans le monde l'an prochain : passage de 190 millions à 210 millions soit +20 millions Première Historique...
Au dessus, c'est pas plus réjouissant :
Le nombre de "travailleurs pauvres" qui vivent avec moins d'un dollar par jour pourrait croître de 40 millions tandis que celui des personnes gagnant moins de deux dollars pourrait augmenter de 100 millions entre 2007 et 2009, selon le directeur du BIT.
Mais cette fois, "les classes moyennes du monde entier" devraient également payer un lourd tribut, même s'il reste encore difficile à évaluer, prévient encore Mr Somavia, Précisant que les chiffres pourraient s'aggraver selon l'impact sur l'économie réelle.
A noter que si ces chiffres venaient à doubler, nous entrerions dans le fight club mondial...et le Marché de la sécurité des biens et des personnes connaitrait une croissance de 300 % contre 30 % aujourd'hui (ce qui n'est déjà pas si mal). Une vraie ptite bulle...
La France qui vient a peine d'entamer ses réformes dans ce contexte commence tout juste à être impactée mais comme disait Michel Audiard très en vogue sur ce blog :

A la retraite de Russie, ce sont ceux qui étaient à la traîne qui ont été repassés.


Nécronomiquement votre

PS : Au moins, on ne nous ennuie plus sur l'existence du Krach...
euh au fait pour le RSA...faut déjà trouver du boulot...






Commentaires

C'est ça le Progrès ...
Finalement on va se retrouver comme au Moyen-Âge, avec d'un côté chateaux fortifiés, archers aux créneaux et pont-levis relevé sur douves profondes . De l'autre côté tous les pauvres hères, les damnés de la terre, tapis dans des forêts redevenues sauvages. Mais plus chaudes les forêts, voyez , parce qu'avec le réchauffement climatique, tout ça.....

Bravo le genre humain ! On ne peut pas dire que votre néo-cortex vous aura servi à grand-chose, hein ?

Quand on pense que les fourmis sont toujours là, depuis des millions d'années, qu'elles s'adaptent les fourmis, qu'elles ne se détruisent pas entre elles les fourmis, qu'elles communiquent par phéromones les fourmis, c'est quand plus fort qu'Internet çà ! les communications par phéromones, merde !

Du reste je propose qu'on condamne tous les traders déjantés, les voyous des hedge funds, et autres banquiers mabouls et politiciens véreux , à rester enfermés jusqu'à ce qu'ils aient appris par coeur le langage des phéromones, voilà !
Et même traitement pour DSK avec , en sus des séances quotidiennes de fessées cul nu, le sien de cul, hein ?!! parce que sans ça, le connaissant comme on le connaît, ben ça serait pas une punition....

Amis nécronomistes du soir, Bonsoir.

Florence

Écrit par : Florence | 23/10/2008

Si l'on en croit certaines infos : 40.000 Md€ de créances douteuses "traîneraient" dans le monde... cela veut bien dire que tous commerces confondus ont bénéficié de cette manne qui se présentait sous forme de croissance? cela correspond aussi à l'augmentation de capacité d'achats des ménages via des crédits accordés sans trop de garanties... les chômeurs à venir ne sont que ceux qui étaient alimentés par la partie d'activité artificiellement financée et par cette "croissance" que l'on voulait bien imaginer sans limite... c'est tellement plus facile!
L'humain, qui en veut toujours plus, est l'artisan de sa triste destinée.
Pensez-vous réellement que le monde économique va apurer ces 40.000 Md€ entre 2009 et 2012? et en fait, ce montant est-il réaliste?

Écrit par : marie-christine pessiot | 23/10/2008

Dans le cadre des solutions que l'on peut tenter de trouver à cette situation je vais tenter d'apporter ma pierre née de l'expérience que je vis dans mon taf.

Je suis employé de banque.
Depuis des lustres la communication c'est en facade le bon produit, à la bonne personne, au bon moment.
En réalité c'est campagne commerciale, fourgage systématique et pression.
Sauf que plus dans ma boite.
Depuis quelques année est arrivé un visionnaire, vrai créateur d'une intelligence inouie.
Le genre de type qui est au management ce que Kasparov est aux échecs.
Tous les Karpov de meme niveau hiérarchique l'ont regardé goguenard cassé les shemas de rémunérations à la quantité pour privilégier l'activité et la qualité.
Et la mayonnaise a pris, bien pris meme car il est question d'appliquer partout cette façon de procéder.
Travailler la ressource, nos clients, plutot que l'exploiter sur du court terme.

Je propose donc dans cette vision du monde à créer à supprimer les rémunérations des dirigeants en fonction de l'augmentation du résultat d'une année à l'autre de façon proportionnelle.
La rémunération sefaisant sous ce nouveaux principe:
Résultat en hausse de 20%: plafond atteint à 150% de rem suplémentaire.
Petite pierre à l'édifice.

Bruno
Et puis finis, pas besoin

Écrit par : Bruno | 23/10/2008

Quand on voit l'incompétence de nos politiques face aux problèmes actuels,c'est un petit peu angoissant.

Heureusement que Mr nécronomie est la,en un seul post,il dénonce les problèmes mais trouve également des solutions.
Petit chômeur plaintif et sans ressource,relève la tête, on a du travail pour toi, dans la sécurité!
Donc aux détracteurs du RSA...

Une partie de la population en taule et l'autre qui la surveille,quel bel avenir,mais sauf que là on ne paiera plus les taulards comme par le passé ;vous me suivez?!

Écrit par : bob denard | 23/10/2008

A Marie Christine

je ne connais pas ce chiffre.
Personnellement, dans mes comptes , j en suis à 3000 milliards avec les credits voiture et les cartes de credit pourris
maintenant il est certain que tant que l'immobilier baissera l'histoire est sans fin avec des dépréciations d'actifs permanentes...
Si on y ajoute les plans de relance obligatoire et la dette qu'ils vont générer , on pourrait arriver à ce chiffre.
pour le reste seule une nouvelle bulle pourra nous faire sortir de la crise en 2012, l'autre scénario (le pire) c'est la déflation à la japonaise de dix ans avec la contrainte pour tous de travailler pour s'appauvrir.

Écrit par : NECRONOMIE | 23/10/2008

Mais l'immobilier ne baisse pas tant que cela en Europe de l'Ouest : nous sommes tout de même loin des américains à ce niveau là, non? il me semble que les exigences des banques en matière de crédits immobiliers sont à un cran au-dessus. Par ailleurs, nos tarifs de l'immobilier en France notamment sont bien inférieurs à ceux de la Grande Bretagne, Irlande, Allemagne...et pourtant notre population y augmente de façon plus importante... même si les prix ont baissé de 10... ou de 15% maxi (et encore : pas dans toutes les régions), nous sommes encore loin d'un krach immobilier. Doit-il venir plus tard?
Quant au scénario à la japonaise, il semblerait que nos dirigeants (US comme Européens) soient conscients de l'importance du soutien aux banques jumelé avec une politique monétaire cohérente afin justement d'éviter le pire sur la durée... est-ce que le développement de marchés potentiellement énormes (Chine, Inde..) ne pourraient pas constituer à eux seuls l'enjeu du maintien d'une certaine activité? Et en cas de TGD qui durerait, certaines puissances financières n'auraient-elles pas intérêt à entretenir un minimum d'économie dans un coin du monde? pendant la crise du Japon, l'Occident vivait sa croissance... il vit maintenant sa "décroissance", le Japon s'y trouve encore, l'Afrique... n'en parlons pas... il reste... l'Asie?? qu'en pensez-vous?

Écrit par : marie-christine | 23/10/2008

Les commentaires sont fermés.