08/10/2008

Necronomy power

Six banques centrales mondiales dont la BCE et la Fed ont frappé un grand coup en abaissant de manière inattendue leurs taux directeurs, alors que la crise financière enfle et menace de plus en plus la croissance.

Inattendue par tous ??? Pas par les Nécronomistes qui l'avaient annoncé.

REPUBLICATION DE LA NOTE DU
04.07.2008
Dollar : je t'aime à l'agonie (version catastrophe)
Aux Usa, Bernanke parle de l’inflation et menace de relever les taux
mais force est de constater qu’il ne fait rien.
Autrement dit la vraie question qu’il faut se poser est Bernie la Plante Bernanke,a t’il réellement les moyens d’appuyer sur le détonateur version hausse des taux pour combattre l’inflation. ? ? ?
Cela fait maintenant plus de six mois qu’il nous en parle sans rien faire, la dévaluation compétitive du dollar a permis de ramener du cash à l’export mais est revenue (Triple dong) dans le prix du pétrole et dans l’inflation des produits asiatiques
La vérité est hélas pire, l’économie américaine est bien plus sinistrée que les gens l’imaginent et croûle sous les crédits impayés de toute nature désormais (immo, auto, cartes de crédit).

Il ne serait pas étonnant dans ces conditions que contrairement à ses menaces, vers le mois de décembre, il baisse les taux pour relancer la croissance ce qui revient à avouer au monde stupéfait... qu’il ne peut plus soutenir le Dollar dont la dette est repartie à travers le monde.
Déjà dans beaucoup de pays d’Asie les gens se font payer en Euro et les USA qui ont drainé depuis des décennies l’épargne du monde (voir UBS) voient aujourd’hui de l’épargne les quitter.., Soros a initialisé le mouvement, beaucoup suivent et pas des moindres, ça sent bon le changement de continent chez les financiers…
Si se scénario venait à se réaliser
nous glisserions progressivement de la stagflation vers la stagdéflation qui est évidemment beaucoup plus violente pour ceux qui possèdent encore quelque chose puisque tout perd de la valeur et qu’ils s’aperçoivent un matin, qu’ils ont en fait travailler pour s’appauvrir…(auto double dong)
Certains ne préféreront pas y penser, d’autres verront la vie autrement. Cela sera alors le temps de la perte du bonheur dans les démocraties de marché.

L'économie sous sédatif va rester tranquille jusqu'a la fin des JO et sera sous perfusion cet été, la rentrée ne se passeras évidemment pas comme prévu,
et l'économie américaine ne repars pas...stupéfaction...
ON peut donc raisonnablement penser que la phase d'impact est pour décembre

Quelle feuilleton,quels acteurs,quel décors
Notre Président nous a d'ailleurs indiqué clairement que le prix du pétrole allait encore monter et qu'il fallait nous y préparer...

Croyez moi, s'il le dit, c'est qu'il n'y a plus d'autre solution que de le dire car ça ne changera pas.


EEnnnnnnn Rooooute vers la TGD

Commentaires

bravo JPC tu mérite d'etre le chef d'execution.

Écrit par : Jacques | 08/10/2008

Amer eau !!!

Écrit par : cdangereux | 08/10/2008

A Jacques

Tu ne vas servir les cafés, j'envisage très sérieusement de te confier le poste de Porte-Parole Transgénérationnel,
Une lourde responsabilité.
Je laisse a Vincent 1er avocat du diable et Directeur du protocole la décision de valider ou non cette nomination.

Écrit par : nécronomie | 08/10/2008

L'ironie de la situation est savoureuse... l'Islande, membre de l'OTAN et support affiché et historique des USA dans l'Atlantique Nord dans sa Guerre froide contre la Russie, en appelle à la Russie pour l'aider à payer ses fins de mois car lachée par les USA et l'Europe !
Dixit : "We have not received the kind of support that we were requesting from our friends. So in a situation like that one has to look for new friends.”

Quelle époque formidable nous avons la chance de vivre :o)

Comme disait Talleyrand à propos d'une autre époque, "Qui n'a pas vécu dans les années voisines de 1780 n'a pas connu le plaisir de vivre."

Pour les anglophones only ...

Russia, global lender of last resort? Will Russia bail out the hedge fund of the North …

A few years ago, analysts looking at the same data that Dr. Krugman highlighted started to call the US a hedge fund. It borrowed short-term in dollars, providing the world wit a safe liquid asset (or it was said) and used the proceeds to buy risky assets abroad — collecting a risk premium in the process.

That kind of hedge fund is has had a bad run recently. The US — viewed as a hedge fund — is structurally “short” the dollar and “long” global equities, as it borrows in dollars to buy assets abroad. It consequently did well when the dollar fell and global equity markets rose, and correspondingly did poorly when the dollar rises and global equities fall. Unless something changes, the United States net international investment position will deteriorate quite sharply this year.

The US as hedge fund metaphor actually never quite worked for the US — as the US was borrowing as much to finance a current account deficit (current consumption) as to finance the purchases of assets abroad. It actually was a better description of Europe (which also is having a bad week) in general and the Eurozone in particular. The Eurozone attracted large inflows and used the resulting inflows to finance equally large outflows, not a large current account deficit.

But no national resembled a high-living hedge fund quite as much as Iceland. Its big banks and big firms had enormous international liabilities and enormous international assets — at least in relation to Iceland’s small economy. And for a while, Iceland used the profits from its intermediation to live very well, running a large current account deficit. In that sense, it also resembled the US.

Suffice to say it is a very troubled hedge fund.

And it has apparently turned to Russia — yep, Russia — for emergency financial support. Iceland’s prime minister claimed to have no choice. Iceland’s friends, he claimed, all turned Iceland down (maybe they were too busy rescuing their own banks). The FT reports

Geir Haarde, Iceland’s prime minister, said on Tuesday that the country’s “friends” had not offered financial assistance to his country, forcing it to seek a capital injection from Russia.


Iceland earlier revealed that Russia had agreed to provide the country with a €4bn ($5.4 bn) loan as the crisis-hit country set about shoring up its foreign exchange reserves, although Russia’s deputy finance minister, Dmitry Pankin, later said no agreement had been reached. Iceland’s currency, the krona, rallied on the news wiping out losses made on Monday and earlier on Tuesday.

“We have throughout this year asked many of our friends for swap agreements and for other forms of support in these extraordinary circumstances,” Mr Haarde said. “We have not received the kind of support that we were requesting from our friends. So in a situation like that one has to look for new friends.” Iceland’s central bank said its Russian counterpart had provided €4bn on a four-year deal, with interest set at 30-50 basis points over the London interbank offered rate. The move follows discussions with other countries in the past few days and emergency legislation passed in Iceland on Monday night that allows the nationalisation of banks.

The central bank also said it would peg the island’s krona to a basket of currencies at a level of 131 per euro effective immediately, to restore confidence in the battered currency. “Iceland has never defaulted on its sovereign debt and will not,” said Mr Haarde on Tuesday.

On Tuesday Alexei Kudrin, Russia’s finance minister, told reporters “Russia takes a positive view of Iceland’s request for a loan and will determine the terms and conditions in negotiations.

Suite ici : http://blogs.cfr.org/setser/2008/10/07/russia-global-lender-of-last-resort-will-russia-bail-out-the-hedge-fund-of-the-north/

Écrit par : huzun | 09/10/2008

A Jacques,

_Etant donné les qualités requises dans l'entregent transgénération-nel, dont le fameux rapport triangulaire douceur-doute-combat;
_Etant donné la demande grandissante en relations psychologiquement fortes [ Epaule, Affect, Utilitaire-EAU ]
_Vu le mutiplensemble qui nous tiens tous à coeur, qui inscrit en tes gènes

Je valide ta fonction de Porte-Parole TraGé et te sers un café

Le Directeur du protocole

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 10/10/2008

Le casse du siècle: ayé -7.37% hier soir ce matin tokyo est en chute libre

explication hier soir les ricains ont vendu toutes les valeurs non US.

le Feu d'artifice est en route.

comme disait un copain trader ce matin: le dernier bastion est l'épargne des gens si les gens soldes leurs comptes c'est foutu!!

Écrit par : sébastien | 10/10/2008

A Sébastien,

De la ou je suis je peux te dire que les fuites du dernier bastion commencent à s'agrandir.
On a commencé a colmater avec les mains, maintenant on utilise les pieds.
C'est extrement dur de limiter les fuites,les coffres se remplissent, les jardins sont plantés de billets et les commandes d'or sont en hausse.
Dans deux mille ans les constructeurs d'autoroute trouveront des pots remplis de napoléon un peu partout mélangés à de la poudre de papiers verts.

Investissons dans le prozac, seul produit légal en vente libre susceptible d'apporter le bonheur aux foules anxieuses.

Moi ce soir je tape dans le sac pour me défouler.
A plus

Écrit par : bruno | 10/10/2008

Merci Bruno de cette vision je suppose que tu travailles dans le système financier aussi, moi de mon niveau de patron de pme c'est la chute libre contrat annulé, retard de paiement de mes clients, c'est la merde et les autres patrons de pme avec qui j'ai discuté hier soir en réunion ne me dise pas mieux... à quand la chute finale ?

Écrit par : sébastien | 10/10/2008

@Jacques

"C’est dans la rébellion qu’ils furent choisis, là où la nécessité, et non la raison, fait loi". Shakespeare

Écrit par : Huzun | 10/10/2008

Pensez-vous qu'une guerre mondiale peut suivre la TGD?
Guerre blocs conte blocs?

Écrit par : toto | 10/10/2008

afin de répondre sans gloire à toute tentative d'explication co-herméneutique de l'histoire allant de Platon à Kant en passant par Schiller et Hölderlin, sans oublier leurs homologues préasiates et pré tout court, tels des civils engloutis dans leur propre Atlantide-en particulier la période allant de la civilisation de l'Indus qui elle-même vient par le détroit désormais fondu du Béring d'en-dessous, et qui donna justement des Bushman non seulement en Patagonie mais encore à L'Austral, puis l'Indonésie jusquà la cyclicité structuralo-temporelle éparpillée un peu partout et qui revient en force chez nos contemporains-j'éviterai l'écueil redondant de narratives et piètres cathédrales athéistes et aux délirants cortex qui n'intéressent que leurs auteurs et leurs animaux de compagnie (quel courage!) et me bornerai donc a faire valoir la légitimité populaire à confondre survie et
gaieté, ce qui n'est déjà pas si mal tant le silex détient deux fonctions majeures, l'une étant de taquiner le mamouth et l'autre la muse avec les moyens du bord, soit une grotte à peindre les susdits mamouths, la faim en moins le charme en plus. toto ta question est bonne mais ne concerne pas les primates, chassant-cueillant à manger et des fleurs, hormis de rarisssimes questions de territoires et de biens auxquels ils tiennent mordicus, ils ne peuvent donc point te ré-pondre et n'en ont pas envie.
Sérieusement ça dépend ce qu'on entend par monde...

"L'acclamation des hommes:
Mon coeur n'est-il pas saint, plein d'une vie plus belle,
Depuis que j'aime ? Pourquoi me respectiez-vous davantage,
Alors que j'étais plus fier et plus grossier,
Plus loquace et plus vide ?
Ah, plaît à la foule ce qui vaut sur le marché;
Et le valet n'honore que le violent.
Au divin croient,
Ceux-là seuls qui eux-mêmes le sont. "
-Friedrich Hölderlin 1770-1843

Écrit par : jefenjedi | 11/10/2008

le plan du G7:

Les cinq points du plan du G7
1- prendre des mesures décisives et utiliser tous les outils à notre disposition pour soutenir les institutions financières d'importance systémique et empêcher qu'elles fassent faillite.
2- prendre toutes les mesures nécessaires pour débloquer le crédit et les marchés monétaires et pour assurer que les banques et les institutions financières aient un accès large aux liquidités et aux capitaux.
3- faire en sorte que nos banques et nos autres intermédiaires financiers majeurs puissent, quand c'est nécessaire, lever des capitaux de sources publiques comme privées, en des montants suffisants pour restaurer la confiance et leur permettre de continuer à prêter aux ménages et aux entreprises.
4- faire en sorte que nos programmes nationaux respectifs de garantie des dépôts bancaires soient robustes et cohérents, de manière à ce que nos petits déposants puissent continuer à avoir confiance dans la sécurité de leurs dépôts.
5- prendre des décisions, lorsque c'est approprié, pour relancer le marché secondaire de la dette hypothécaire et d'autres actifs titrisés. Des évaluations précises, une information transparente sur ces actifs et la mise en oeuvre cohérente de normes comptables de haute qualité sont nécessaires. (source AFP)


on se fout de la tronche de qui là? c'est une escroquerie mentale ce plan...

finalement le film zeigeist est plus proche de la vérité que je ne le pensait... (pour ceux qui l'ont vu)

Écrit par : sébastien | 11/10/2008

Les commentaires sont fermés.