05/09/2008

Y-a t-il encore un raider au Lac Lehman ? ? ?

Que Lehman Brothers ne trouve pas un repreneur au plan mondial, qu’il leur soit impossible de lever des capitaux à nouveau car lis viennent de le faire encore en juin, devrait éclairer beaucoup de gens sur l’ampleur des dégâts.

Mais pire encore :

Une capitalisation d’à peine 11 milliards
Une valeur nette comptable de 24 milliards
Dans les années 80, une OPA hostile présentant un tel ratio aurait été bouclée en trois jours.
Les deux jours suivants auraient servi à désosser la boîte et à vendre les actifs par appartements
La semaine était finie.
On passait à autre chose….

Si l’opération ne se fait pas, cela signifie tout simplement que comme les autres banques d’investissements
(voir France avec Natixis)
Lehman Brothers n’a plus de business model et dans ce cas quelle peut être sa valeur??? Que vaut une Banque qui doit réinventer son métier ? ? ?

Mais ils sont où ??? les Warren Buffet et consorts qui semble être encore les modèles et référents chez les contaminés.
(Ah oui, j ‘oubliais, Soros, il veut plus entendre que parler de la Chine…)

Méditons donc sur cette grand phrase de Warren sur la guerre des classes :

« Tout va très bien pour les riches dans ce pays, nous n’avons jamais été aussi prospères. C’est une guerre de classes, et c’est ma classe qui est en train de gagner »

Il paraît, nous dit-on qu’il ne se trompe jamais
.

Nécronomiquement Votre

Commentaires

Ok pour le début mais je ne suis pas d'accord avec la fin de l'article ;)
« Tout va très bien pour les riches dans ce pays, nous n’avons jamais été aussi prospères. C’est une guerre de classes, et c’est ma classe qui est en train de gagner » c'est une citation qui date de 2005 je crois, année ou il a doublé sa fortune personnel depuis 2002 : de 30 à 60 milliard de dollars .. je pense que la phrase ramené à son contexte à du sens.
De toute manière même en perdant 80% de sa fortune, il restera quand même riche..

par ailleurs : "Il paraît, nous dit-on qu’il ne se trompe jamais.". J'ai lu sa biographie et ce n'est qu'une légende car il s'est déjà trompé et ne le dément pas ... (des banques, des compagnies d'aviation ont été un mauvais choix d'investissement .. des mauvaises prévisions dans le passé également.)

Capitalistiquement Votre
..ouhhh je vais me faire incendier :D

Écrit par : lefauxgiba | 05/09/2008

en ce moment les nouvelles economiques me laisse quoi
c'est un vrai feu d'artifice, c'est pas tous les jours qu'on voit ca dans une vie !

un vrai feuilleton

qu'est ce qu'on peut faire jacques ?
pornstar, faut etre bien né
agriculteur, il aurait fallut seulement y avoir pensé

allez on y croit, on va trouver

Écrit par : phz | 05/09/2008

[Sinon, présente toi...et on reparle en face to face....]

Tu veux que je me présente ?
Je ne puis me fier dignement qu'à celles et ceux qui connaissent mes chaussettes sales.

Au cas ou j'aurai effectivement besoin d'être secondé, c'est à eux seuls que je puis me référer.
Qui d'autres interviendrait afin d'arranger mes erreurs?

VP (Vice-président) ?
Une "Sarah Who?", Une femme sans expérience, créationniste et rigoriste alaskaienne, comme colistière de MacCain, l'homme au passé rempli d'empathie, et qui en plus doit baiser comme un avocate plein-temps surbookée ?
Bref une pétasse dont les extrêmes se rejoignent..

Et puis, ma garde, sa première règle, ce serait la loi du juste milieu.

Entre autre et si possible pour ne pas laisser les canards gris ou noirs foncés tout au bord du chemin.
Je sais que tu me suis, là.

Amitiés

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 06/09/2008

Père casse-pied dans la Caspienne


Moby Dick (Cheney) en tournée dans le Coca-Zéro(berk!) et le paradoxe azéri:
Halliburton, une compagnie chère à Bakou.

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 06/09/2008

D'accord avec vous pour la TGD mais pas dans le temps.

Par contre, pas d'accord avec vous pour Obama. Il sera élu, non parce qu'il est un sauveur, mais par défaut. (reviens sur une de vos interventions un autre mois).
Bien entendu, les promesses de campagne seront oubliées et les USA, bien qu'en déclin, resteront encore un temps une superpuissance.

Ce manque de vision politique de votre part, rapport à certains cycles, m'inquiète un peu je l'avoue.

Voilà pourquoi je ne peux vous accorder un crédit à 100%, disons à 70% pour la perspicacité de votre esprit.

Bravo en tout cas pour vos écrits. J'aime bien la lucidité, mais chez vous c'est devenu une idéologie, d'où votre erreur sur Obama.

Et je ne suis pas "pro-obama". Je suis pro rien du tout.

Écrit par : Neytoyeur | 06/09/2008

Sortie de l' Ipoutse, l'annagramme d'utopies du balai à Bali


Ces fonds [de pension] perdent beaucoup d'argent (1.500 Milliards USD de perte dès Janvier 2008 (2)) et ils vont en perdre encore plus dans les mois et années à venir. Nous estimons, que malgré les mesures de protection que les fonds de pension prennent actuellement en sortant des placements les plus exposés, ils vont collectivement perdre au moins 3.000 Milliards USD supplémentaires en 2008 et que leurs rendements vont désormais tomber à 5% (hors inflation) dans le meilleur des cas.[...]
Parallèlement, ce sont des dizaines de millions de nouveaux retraités « baby-boomers » qui commencent à solliciter la trésorerie de ces mêmes fonds.[...]
Cela va également entraîner une crise sociale affectant les retraités, en particulier aux Etats-Unis (45% du total des actifs mondiaux des fonds de pension à la fin 2006), au Japon (18%) et dans plusieurs pays européens fortement dépendants du système de retraite par capitalisation, à savoir le Royaume-Uni (7%), la Suède (1%), le Danemark (1%) et surtout, dans la zone Euro, les Pays-Bas (6% du total des actifs mondiaux des fonds de pension). Le Canada sera également affecté puisqu'il représente 5% des actifs mondiaux des fonds de pension.

ps: coucou la santé d'une superpuissance, ça passe aussi par la loi martiale rampante ?

The choice of Palin was depicted by some media commentators as an act of political desperation, an indication that the McCain campaign sees the November 4 election as virtually unwinnable without such a political adventure. But there is another side to the selection. Insofar as McCain’s choice of Palin potentially puts a political cipher in position to assume the presidency, it demonstrates that the president and vice-president are, in the final analysis, figureheads for the state machine.

L’“Ouest”, c’est-à-dire les USA principalement puisque les autres ne font que courir derrière en se donnant ainsi l’impression d’exister, n’a strictement aucune politique pour cette circonstance extraordinaire qu’il a pourtant tout fait, depuis 17 ans, pour susciter. L’“Ouest” a prévu les JO de Pékin, la visite du Dalaï Lama en France, les débats pompeux sur l’adhésion de la Géorgie à l’OTAN, l’installation du BMDE en Pologne et toute cette sorte de choses, mais pas de politique qui prenne en compte la réaction de la Russie. La Russie est soumise depuis 17 ans à un traitement qui aurait dû suggérer, ou pour le moins faire envisager qu’elle réagirait un jour ou l’autre; rien de cela mais beaucoup de gémissements et de jérémiades. Dans cet article qui devrait devenir fameux de l’International Herald Tribune sur le thème “oh là là, nous avons beaucoup à perdre avec la Russie”, un Strobe Talbott, vétéran des rapports avec la Russie de la fin des années 1980 et des années 1990, s’insurge contre les réactions de Washington qui semblent se réduire justement à ces gémissements et à ces jérémiades.

Les occasions pour l’“Ouest” d’étaler son impuissance n’ont certes pas manqué. Celle-là [en Géorgie] est fameuse et résume toutes les autres; elle laisse coi tant elle montre combien la politique occidentale se résume à l’anathème, la suffisance, l’accusation, sans rien prévoir que la certitude que l’autre cédera encore et toujours, reculera piteusement sans demander son reste, sous les coups qu’on lui assène sans vergogne ni la moindre précaution. Le désastre actuel est à la mesure d’une politique qui a déployé toutes les tares possibles de l’inconséquence et de l’irresponsabilité. Cette fois, il semble que l’article standard de Bernard-Henri Levy et l’alignement aux consignes coutumier de la presse officielle ne suffiront pas.

Ainsi, on assiste avec l'éclatement de la bulle immobilière à l'appauvrissement brutal de millions d'Américains dont les maisons sont saisies (on assiste actuellement à un doublement mensuel du nombre de saisies (1) conduisant des dizaines de millions d'Américains (les femmes et enfants qui vivent dans les maisons saisies) soit à être jetés à la rue (2) soit à devoir se reloger aux pires conditions (3).

LEAP/E2020 souhaite rappeler que c’est avant tout aux Etats-Unis que cette crise systémique globale prend avant tout une forme sans précédent (la « Très Grande Dépression US » comme l’a appelée notre équipe dès Janvier 2007 (7)) puisque c’est autour d’eux, et d’eux seuls, que s’est progressivement organisé le monde issu de la Seconde Guerre Mondiale. Les différents numéros du GEAB ont largement expliqué cette situation. Pour résumer, nous jugeons utile de souligner que ce n’est ni l’Europe ni l’Asie qui ont un taux d’épargne négatif, une crise immobilière généralisée jetant à la rue des millions de citoyens, une devise en chute libre, des déficits publics et commerciaux abyssaux, une économie en récession et pour couronner le tout, des guerres coûteuses à financer.

¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬¬
Et les Etats-uniens,en grande majorité, ont des préoccupations très à l'écart des circuits officiels, en vertu de sondages effectués indépendants. Vu ?

¬¬¬

Et moi, Vincent, 45 ans et toute ma tête, je dis que si un candidat politique,ainsi que TOUS les partis, détiennent un programme digne, solidaire et aventureux, en vue d'un futur meilleur, sans tenir compte du peuple , à savoir les classes populaires et bien plus encore, celles-là même qui commencent à se rendre compte de la supercherie, de la propagande (trouille aux fesses et pertes de leadership à l'appui, avec des tronches à faire pâlir d'envie Colgate+Diabolo fluoré) "qui veut voter des couillons", en prime time, yes Sir,
et bien comme c'est la cas, ma bassesse de vue m'incline à descendre encore plus, me prosterner enfin devant les médias financiers, simplement pour leur vision politique, rapport à certains cycles.

Ces derniers étants, faut-il le préciser, pragmatiquement
à la baisse, en fonction des graphiques désastreux que les véritables économistes nous envoient depuis un bon moment.

Quand à savoir si je manque de vision politique, c'est m'avoir mal lu, comme un lirait un film de Bresson ou de Kurosawa dans l'espoir d'y trouver l'âme soeur en un happy End fabuleux, donc s'en rien n'y comprendre.
Je prétends seulement, en compagnie de certains autres, préparer un millénaire fractalien, postmoderne,différent,
avec une dose, mais alors une dose infiniment plus intelligente que toutes les idéologies désormais surannées réunies dans le préau de de ce qu'il faut bien appeller la bourbécole.
Cela est prétentieux, mais à y regarder de plus près, faisable, nécessaire et salutaire.
Même les technologies les plus avancées ne feront qu'empirer
la situation sans l'humilité qui caractérise les "Hochkulturen", dont les "politiciens" étaient- quelle nostalgie -cultivés; mais si.

Sur ce dernier point et pour conclure, il est tout-à-fait remar-remarquable que bien avant toutes les grandes civilisations,
lors des sculptures premières, le principe de solidarité
s'appliquait, ou non. On connaît la suite..

Bien à vous dans l'espace-temps, à 2000%, ce qui
m'inquiète aussi.

nota bene: j'ai quand même signé la pétition de Lyndon
Larouche pour un nouveau Bretton Woods, un coquillage,
quoi

Bon dimanche

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 07/09/2008

MAT ICE REL

postpolitique et metacosme

Après, selon Jung et d'autres à la suite, un demi-millennaire médiéval vertical , puis une modernité horizontale, démocratique et matérialiste, il serait enfin temps d'accéder à une Pyramide- synthèse des 2 époques précédentes -incluant qui plus est diverses perceptions du temps, en conséquence de la nouvelle et inéluctable globalité; cette dernière n'empêchant nullement les forts différents cultuels propre à chaque endroit, à chaque cosme ici-bas, et quelque fois s'y mélangeant.

Quand au cinquième élément, le substrat, l'ether des anciens, le Grand Ciel, nous le laisserions au bon vouloir des humains d'y regarder de plus près, librement, tout en sachant que sans au-delà, pas d'ici-là.

Pire, la transformation a déjà commencé, en cette époque charnière (ce qui fait paniquer certains, surtout les enlacés du monopole).


Il se trouvent des trains dans lesquels on ne dort pas (Vortex)

Hors du déni de l'inexorable fin ≤ MATRICE RELOOKEE

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 07/09/2008

"A Tartocassix

Il n'y aura pas d'homme providentiel
Mc Cain sera élu.
Obama , ça sert à vendre des journaux et des calendriers...et à donner de l'espoir a des gens qui n'ont en point pour continuer à leur faire croire que c'est possible.
Nous ne sommes pas dupes.
et si l'on considère que Sarkozy est le nouveau kennedy
Le Obama français, c'est Makelele au même titre que Jo dassin était le bob Marley français.

Ecrit par : necronomie | 26.07.2008 "

Dixit un post.

-----

Je faisais allusion à cette réponse de juillet 2008.


Des crises, il y en a tjrs eues. Des reprises aussi.
Annoncer l'apocalypse économique - dépression certes et importante du cycle capitaliste d'accord - est du domaine de l'incantatoire.


Vous avez "prévu" il y a plus d'un an l'actuelle situation; d'autres l'avaient annoncé bien avant: il suffit de lire les études économiques sur les prévisions de crises.
Mais, c'est bien d'y participer.

Par ailleurs, dans un autre billet vous écrivez que chaque français qui naît s'eveille avec quelque milliers d'euros de dette. Or, si l'on fait la "balance" avec l'actif de la France (foncier notamment,, etc.) le solde serait plutôt créditeur...
Ici encore, la conviction pessimiste vous égare.

Merci de m'étourdir de réthorique économique - je lis aussi beaucoup - mais cela n'est pas nécessaire: cette crise n'aura pas la portée que vous supputez - mais que les pauvres (moins pauvres qu'hier d'ailleurs) soientt plus pauvres demain, que les petits épargnants et boursicoteurs se fassent plumer d'un proche demain, ma foi c'est l'évidence. Mais, ce n'est pas nouveau.
Le grand Capital va soupôudrer tout cela, et ça repartira de plus belle, sous d'autres formes.

Mccain ne sera donc pas élu. Pourquoi? Eh bien simplement parce que nous sommes au temps d'un cycle du déclin des néo-conservateurs (le courant intellectuel).
Bizarre que ce "détail" vous échappe.

Sincèrement. Et encore bravo pour votre style - il ne m'effraye pas, il m'amuse.

Écrit par : Neytoyeur | 07/09/2008

Déclassement dans l'Hindu Kouch
(le monde est à tout le monde)

De la note AA ( Asif Ali Zardari ), le mari de BB ( Benazir Bhutto ) va rétrograder en PPP ( Parti du Peuple Pakistanais ), au classement des play-boys, polos & grosses voitures.

Fini Londres, Dubaï -quelle filière!- AàZ va devoir présider aux destinées du pays est-himalayen.
Blanchi de diverses erreurs minimes au regard de l'Histoire, encore que celle-ci détient le privilège d'avoir le dernier mot, il ne lui reste plus qu'à blanchir le pavot ( et l'ex-empire anglo-saxon par la même occasion ).


  "C'est pour moi un grand plaisir de vous adresser mes plus  chaleureuses félicitations pour votre élection à la présidence de  la République islamique du Pakistan", a dit le président Barroso  dans un message de félicitations adressé à M. Zardari, cité par un communiqué de presse de la CE. 

Tout va bien

catégories:
-Eurasie
-rentrée scolaire
-patinage mondial


écrit le 7.09.08

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 07/09/2008

Obama a retourné sa veste sur le financement électoral,
les mises sur écoute (illégales), ainsi que le transfert des
aides sociales à des privés.

Ce Yuppie n'a que "Du vent dans ses branches de sassafras", pièce charnière de René de Obaldia (sur les années 30), toujours valable.

L'Amérique va se camisoler de force. Depuis le temps, ils
vont passer du cinéma au réel. Pouah.

Dernier été.
Et dire que les moissons et la cueillette sont bonnes.
Heureusement

écrit ds Obama peut-il sauver le monde : feuilleton de l'été_25.07.2008
--------------------------------------------------------------------------------------------

Et bien le votre, de style, ne m'amuse pas. L'ironie est une arme a double tranchant, vous l'apprendrez à vos dépends.
Vous ne savez même pas sonder une âme, si ce mot vous dit quelque chose.

 (…) une pensée unique doit, aussi importante qu’elle puisse être, faire preuve de la plus grande unité. »

Arthur Schopenhauer, philosophe allemand (1788-1860)

Désolé c'est raté, Augias, vous allez avoir beaucoup de boulot,
car vous lisez, mais mal [ les études économiques sur les prévisions de crises ].
Quand on est du grand capital et fils à papa, on reste dans sa démagogie dorée.
Le directeur du Protocole aimerait maintenant des chiffres
sur les banques espagnoles, britanniques et de la Banque
Centrale Européenne, faute de quoi il prendra les mesures qui s'imposent.

A Jean-Pierre: ton courriel, c'est quand tu veux, tu as déjà le mien.

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 07/09/2008

Adjonction

Et pour parfaire le tout, la chronologie des événements bancaires depuis une année dans les pays suivants:
-Danemark
-Islande
-Etats-Unis d'Amérique

Sans omettre, pour prouver votre bonne foi à de si pertinents lecteurs, LE NOMBRE EXACTE DE FAILLITES ET REPRISES par les Etats concernés, ceci afin d'éclairer au mieux vos positions, jusqu'ici évanescentes.

Et s'il vous plaît, vous targuant de lire beaucoup, foin de
littérature.
Entre la chute du mur de Berlin et celle des deux tours
New-Yorkaises, il n'y qu'une instantanéité fort visible.

Car c'est déjà durant les années nonante, voir bien avant, que le bon peuple a senti les préoccupations délirantes de la plupart des hommes de pouvoir.

Nous consultons nos archives et faisons nous-même le ménage!

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 07/09/2008

A Vincent

Contacte moi stp, mon adresse est dans à propos

Écrit par : necronomie | 07/09/2008

Patrick* is watching you


Sous la main

" Face aux taupes, si t'a pas un félin, prends un Dragon "
proverbe grobeksh**
bien qu'attribué à Manchester, England

jpc Vu, là je dois aller tondre le gazon pas maudit et par beau temps
Sans parler de mon repas d'anniversaire, ma mère insiste et je n'en ai jamais divorcé. Les stats le prouvent.

* MacGohan, série culte - ceux qui pigent pas faut aller par mot-clef
** On leur doit aussi : " J'inventerai la boussole, puisque je n'en ai pas besoin "

A bientôt

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 08/09/2008

Les commentaires sont fermés.