15/07/2008

Bear Market

fc514e83b930d80c28976762fc2cf2fc.gif



Ne cherchez pas où a disparu l’empire de l’est, il renaît sous nos yeux, dans le respect des formes démocratiques , aux USA, avec l’inéluctable nationalisation des banques en faillites.
Ainsi fonctionne le libéralisme, ou le consommateur paye deux fois.
Une fois en tant que spéculateur
Une fois en tant que contribuable.

Dans les mois qui viennent, nous constaterons que
jamais dans le temps et dans l’espace planétaire, le désespoir d’avoir à survivre au lieu de vivre n'aura été aussi grand.
Jamais, non plus tant de populations n’auront été en simultané la proie du désarroi et de la peur.

La baisse tendancielle des profits et la paupérisation grandissante se vérifient jour après jour et pour cause :Plus rentable que la production et la consommation, la gestion du capital inerte l’emporte et abandonne la planète à l’état de patrimoine foncier propre à une rentabilité en déclin et impropre à l’investissement.
En quelques mois, le CAC 40 a ainsi gommé trois ans de gains, ce qui représente des milliers de milliards d'euros partis en fumée
Il ne lui en faudra que quelques autres pour revenir à son niveau d’il y a 20 ans lors de sa création. Le phenomène est mondial.

Une mutation s’annonce. elle marque la fin d un très long cycle qui aura duré soixante ans.

Ni les marchés actions ni l’immobilier ne retrouveront les cours d’antan produits fictifs d’un sur endettement état , entreprises et particuliers, basé sur l’abondance de crédit donc l’excès de liquidités artificielles.
C'est précisément cet excès qui génére aujourd'hui de l'inflation.

La désagrégation sociale et le désarroi des mentalités s’accentueront à mesure que le capital se retirera lentement et sûrement de la production et de la consommation.
Dans cette atmosphère naissante de fin du monde, l’économie épuisée s’emploiera avec zèle à amasser ses ultimes bénéfices et à les concentrer dans le cercle d’une spéculation internationale énergie et matières premières car les banques doivent désormais réinventer leur business model et ne retrouveront jamais non plus leur niveau de valorisation du passé.
Que peuvent valoir les actions de banques sauvées par des contribuables ?

L'illusion du libre choix et la promesse d’un bonheur immédiat payable à tempérament sont définitivement morts et enterrés pour le plus grand nombre.

Que restera t il des illusions engrangés par une société qui identifiait le bien être à la consommation, une fois que la régression sociale et la baisse du pouvoir d’achat fermeront les portes du paradis de pacotille promis aux jouissances salariales ???

A quoi aura abouti la valeur travail si longtemps proposé à l’admiration des foules si ce n’est à la perte du bonheur dans les démocraties de marché ?
Bienvenue dans la TGD

Commentaires

Juste un petit mot en passant ...

La parenthese de l'après-guerre se referme. Elle n'a jamais été viable. L'émergence et la montée de la classe moyenne n'était qu'une illusion nécessaire pour le capitaisme dans sa lutte contre le communisme. Le capitalisme n'en n'ayant plus besoin depuis la chute du communisme, il est normal que cette illusion disparaisse.

« Cette année, la récolte a été très mauvaise, alors il faut payer le double. »
« Les pauvres, c'est fait pour être très pauvres ; et les riches, très riches. »
ou bien
« Salauds de pauvres! »

Comme quoi, il y a souvent plus de vérités et d'analyses dans certains films de divertissement que dans beaucoup d'essais.

Au plaisir toujours renouvelé de vous lire ...

Écrit par : Huzun | 15/07/2008

amen !

Écrit par : jph | 15/07/2008

A Huzun,

Bienvenue au sein de Nécronomie Internationale...
Pour les films de divertissement, vous avez raison, preuve en est le film " Le sucre" rediffusé hier avec Jean Carmet et michel Piccoli
Merci de votre participation à ce blog
Necronomiquement votre

Écrit par : necronomie | 15/07/2008

arf moi qui ait failli passer acheteur sur le cac. mon ordre a 4000 n'est pas passé...et pour cause ;-)

Bon résumé de la situation. Grand changements de mentalité à venir j'en parle autour de moi mais j'évite d'en parler trop car je passe pour un guignol.

Écrit par : Daniel Coulaud | 15/07/2008

Bonjour Huzun et bienvenue au club

1er commentaire éclairant.
J'irai même plus loin: la"parenthèse" de la modernité
se referme.
Un monde nous quitte et un autre arrive, dont beaucoup
ne voient pas (encore ) la divine forme.

C'est Rome, Napoléon,.. les grandes époques charnières.

C'est PASSIONNANT

Quand au cinoche, alors là bravo!
Jouez, jouez, et vous lirez votre bibliothèque comme
on va pisser.



√incent

L'avocat du diable et directeur du proptocole

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 15/07/2008

rectificatif: protocole
Aime pas les fautes

Tiens, j'en profite=>


Mister Central Bank of Danemark 2008
000 GnagnagnaStrøet
00010 CAPITALE

Mesdames, Messieurs,

Veuillez acceptez encore une reprise bancaire
[ Danish Central Bank Bails Out Roskilde Bank]
etc.......
.......................gnagnågnå

et recevoir, Mesdames, Messieurs, chers(sic) con-
citoyens, les considérations de notre infâme nullité.

Communication sans signature.(Ca nous étonne!!)

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 15/07/2008

__________
I I
L_________I


cadre de tableau
auteur anonyme
2ème millénaire?
période bleue et sang
valeur inestimable
volé récemment au Kliædeelsisk d'Amsterdam
Hommage aux .... (illisible)
Art profane

Le voleur envolé dans la nature a laissé dans
sa cellule de prison un billet où il avoue un péché mignon
pour Cézanne.
Les experts-psychiatres s'interrogent. D'ailleurs ils ne font
que ça.

ps: au moins un truc qui n'a pas de prix, quelque part on
s'en fout.




…,:_) Bonne nuit

On a tous besoin de vacances, entre nous!

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 15/07/2008

Ces derniers temps j'ai l'impression d'etre sur un grand huit.
On était monté trés haut et on savait que la descente serait raide.
Maintenant que le petit train est laché dans la descente j'ai peur.
Ca va plus vite qu'anticipé, les passagers commencent à crier, les machinistes n'ont pas l'air de maitriser grand choses, seul le gars des photos se réjouit de voir nos mines affolées.
Maintenant ca glisse fort et tout le monde serre les dents et les fesses en espérant que le nouveau traçé sera suffisament solide pour que te train fou ne déraille pas.
Le problème vient du fait que les ingénieurs sont encore en train de tracer les plans du circuit en s'enguelant et que les mécanos attendent pour savoir ou placer les rails.

Si les rails ne sont pas posés à temps et bin finalement tant pis, on vivra ce que les prophètes du cyberespace auront appelé la TGD juste avant l'impact.

"London calling to the far away towns, no war is declared and battle comme down"
salut un peu blasé à tous.

Bruno

Écrit par : bruno | 16/07/2008

A Bruno

White riot - I wanna riot
White riot - a riot of my own
White riot - I wanna riot
White riot - a riot of my own

Black people gotta lot a problems
But they dont mind throwing a brick
White people go to school
Where they teach you how to be thick

An everybodys doing
Just what theyre told to
An nobody wants
To go to jail!

Tu as raison, Bruno, en pareille période, il faut réecouter le CLASH

Écrit par : necronomie | 16/07/2008

NO FUTURE
Ca s'impose..

Écrit par : bruno | 16/07/2008

Bruno,
Du moment que vous êtes actif..

Graffitis du monde:
ekosystem.org :: graffiti posters stickers trains street art urban stencils


Complete control
by Stewardeur
on NEPAirlines
( Necronmy Power Airlines SA )

"from babord(left) you can see very nices nights Summerstars
and tribord(droite) un super bordel"

Galactiquement votre

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 16/07/2008

Ouvrir=>
http://www.ekosystem.org/#

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 16/07/2008

brève de dortoir

LES RAVAGES DU BOTTOX

Elles ont moins la fièvre que prévu, plus que 39.8

Wells Fargo (+24,33% à 25,45 dollars) flambe à Wall Street à la suite de la publication de résultats meilleurs que prévu au titre du deuxième trimestre. Ce, malgré un recul de 23% du bénéfice net, imputable à une forte hausse du montant des créances douteuses et irrécouvrables à 1,75 milliard de dollars.

commentaire maison:
Si ils disent à chaque fois "hors charges exceptionnelles", alors qu'il y aura des ch.except. sans arrêt, les dés sont pipés et on ressort de l'économie réelle (licenciements, inflation,...).
Merci pour le peuple !!



Restez nature, Mesdames,
sinon Dom Juan ira définitivement voir ailleurs
{ de toute façon c'est djàà fait }
--------------
FLASH RIMBAUD semelles au vent

France/immo: phase de déni=>crise en vue, ouille!


Le vrai No 6 ?
En plein dans le 08'summervillage, qu'on vous dit,
même que le libre-arbitre( ou son contraire ) il attendra
la pluie, comme dit Bob dit l'âne / Dylan.Wouais

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 16/07/2008

la finance contre l'economie, une masse de fric monumentale qui destabilise tout et ne seme que desespoir, et perte de la valeur du travail.
On arrive dans une longue periode TLD (tres longue depression) qui remettra tout a plat et remettra en cause tous nos conceptes de vie bien "pepere" dans nos chers pays democratique...
d'ailleurs tout est deja pret au niveau des lois !
peut on parler encore de democratie ???
le declin des etats unis nous montre la voie vers laquelle l'europe se dirige.

Écrit par : phz | 16/07/2008

finalement rien a changé,bien au contraire, le monde de demain est la et il n'est pas tres beau !

http://fr.youtube.com/watch?v=HbfPIdx_Ek4

maintenant ils sont encore plus énervés, moi aussi d'ailleurs.

Écrit par : phz | 16/07/2008

Et en plus c'est la pleine lune

Certainement, rien ne m'a plus formé, plus imprégné, mieux instruit -- ou construit - que ces heures dérobées à l'étude, distraites en apparence, mais vouées dans le fond au culte insconscient de trois ou quatre déités incontestables: la Mer, le Ciel, le Soleil. Je retrouvais, sans le savoir, je ne sais quels étonnements et quelles exaltations de primitif. Je ne vois pas quel livre peut valoir, quel auteur peut édifier en nous ces états de stupeur féconde, de contemplation et de communion que j'ai connus dans mes premières années. Mieux que toute lecture, mieux que les poètes, mieux que les philosophes, certains regards, sans pensée définie ni définissable, certains regards sur les purs éléments du jour, sur les objets les plus vastes, les plus simples, le plus puissamment simples et sensibles de notre sphère d'existence; l'habitude qu'ils nous imposent de rapporter inconsciemment tout événement, tout être, toute expression tout détail,- aux plus grandes choses visiblés et aux plus stables, --. nous façonnent, nous accoutument, nous induisent à ressentir sans effort et sans réflexion la véritable proportion de notre nature, à trouver en nous, sans difficulté, le passage à notre degré le plus élevé, qui est aussi le plus «humain». Nous possédons, en quelque sorte, une mesure de toutes choses et de nous-mêmes. La parole de Protagoras, que l'homme est la mesure des chosesest une parole caractéristique, essentiellement méditerranéenne.

Paul Valery

L'optimiste a raison,
puisque la raison optimise

V, poètoïde

Écrit par : Vincent 1er Jedi | 16/07/2008

WOW !

C'est le genre d'éditos qui te met le moral a bloc...

Cessons d'etre pessimistes les amis , il faut arreter de penser il faut agir tous ensemble !

Écrit par : Jacques | 17/07/2008

Faites comme moi achetez des BX4.
C'est le seul moyen que j'ai trouvé d'agir pour gagner du bon pognon.
Sinon je marche de plus en plus car c'est le seul moyen d'e.....er Total ,j'ai résilié un de mes 2 abonnements tél et j'achète mes légumes de saison et venant le plus prés possible de la maison.
Je rentre en décroissance.
Sinon j'explique à mon fils de huit ans que les pubs servent à te faire acheter des trucs dont tout le monde se fou.. normalement.
Tout ça ça marche.

Je suis preneur d'autres idées pour agir tous ensemble.

Amicalement

Bruno

Écrit par : Bruno | 17/07/2008

oui c'est bien Bruno,toute ces chtites choses sauveront la planète !

Écrit par : jacques | 17/07/2008

Les commentaires sont fermés.