13/05/2008

Banzai...C parti

De la récession à la dépression…

eea84e942e0bfdee28bfc3264a470343.jpg

A Tyler Durden, A Marla Singer

Une démonstration nécronomique de l’extrême fragilité du système….

Ainsi que je vous l’avais annoncé, le virus s’est transmis à la consommation via les cartes de crédit.
Mais, il s'est répandu sous sa forme la plus destructrice, une forme qui va désormais plonger les USA de la récession à la dépression entraînant avec elle, le reste du monde à des degrés divers.

Les Banqueroutes se multiplient à un rythme effréné
Tous les secteurs sont touchés et évidemment tout ce qui tourne autour de la maison.
La ville de Vallejo en Californie vient d’écrire l’histoire en se mettant en faillite sous la protection de la loi.
(135 000 habitants).

Par ailleurs ;
Faire sauter les banques…
Ou plus exactement les sociétés de crédit , c’est précisément, ce que font en ce moment, des millions d’américains…
Les organismes de credit-card viennent de réaliser la dangerosité de leur business.
En effet, beaucoup d’américains jonglent avec leurs crédit et leurs cartes.
Les crédits conso servant à payer désormais les crédits immo etc…

Hors depuis le début d’année, les américains font péter leurs cartes jusqu’aux crédits maximum, ce qui signifie, comme le nombre d’impayés ne cessent d’augmenter de façon exponentielle, qu’ils n’ont pas l’intention de rembourser et qu’il attendent une remise à zéro du gouvernement.
Plusieurs sociétés de crédit en ont fait part à Bernanke le patron de la FED Aka Bernie la plante…
Heureusement, il existe dans Le Fed Act l’article 13 (3), inutilisé depuis les années 30 qui a mis un plancher sous le système bancaire afin qu’il ne s’effondre pas.
Les pauvres devront donc payer (en partie) mais ils ne pourront pas…et les USA plongeront de la récession à la dépression.
Et c’est en ce moment que cela se passe…Bienvenue dans la Très Grande Dépression 2008-2012

Commentaires

Oui pour le moment les entreprises US tiennent bien grâce à la baisse du $ relativement à l'euro (Europe qui consomme toujours). Une fois que l'Europe va ralentir il n'y aura plus de relais de consommation très crédible et les chiffres des entreprises Américaines vont finir par être mauvais. Les émergents vont continuer de croitre mais beaucoup moins vite.

un compte rendu pas désintéressant de la commission des finances :

http://www.senat.fr/bulletin/20080331/fin.html#toc6

bon ils ne disent pas forcément tout ce qu'ils pensent mais j'ai trouvé certains intéressants :

M. Michel Aglietta a jugé que des prévisions fiables, en matière de change, était impossibles. Il a posé les termes de l'alternative pour l'avenir du dollar : soit cette monnaie rétablira sa situation dominante, comme elle l'avait fait à l'issue des crises de 1973 et 1987, soit elle subira durablement la rivalité de l'euro dans la compétition pour la fonction de « monnaie internationale ». En outre, si la récente volatilité du dollar se confirmait, ce qui témoignerait d'une perte de confiance dans le système américain, l'Asie pourrait mettre en oeuvre des accords souples de coopération monétaire, en vue de s'émanciper de l'emprise du dollar. Un nouveau système monétaire international, « polycentrique », serait ainsi consacré. Tel était, à ses yeux, un scénario vraisemblable.

...

Écrit par : Daniel Coulaud | 13/05/2008

Banzaï c'est en double !!

Écrit par : Daniel Coulaud | 13/05/2008

A Dany,

J'en vire un, pas de stress...

Écrit par : necronomie | 13/05/2008

Entendu hier à la télé : certains états du Golfe auraient la volonté de créer une monnaie commune à l'horizon 2010. Le reportage portait sur le Koweit, Dubai et L'Arabie Saoudite.
Si le projet abouti cela fera trés mal à l'économie US.

Écrit par : bruno | 14/05/2008

C'est quoi ce fameux article 13 du Fed Act ? C'est pour recapitaliser les banques en faillite ?

Écrit par : Lousi-Abel | 19/05/2008

Les commentaires sont fermés.