05/02/2008

Suicide économique

fbf83878b0a474630f65f592d58cb6ab.jpeg



Le suicide est aujourd’hui la deuxième cause de mortalité en France ( le pays le plus fécond d’Europe) et sera d’ici 7 ans la première et pour cause….

Fin de séance terrible à Wall Street ce jour... mais bien à l'image des chiffres proprement désastreux publiés à 14h55 (un horaire très inhabituel !) aux USA: l'effondrement (le terme n'est pas trop fort) de l'indice ISM des services au mois de janvier fait psychologiquement l'effet d'une bombe.
Le meilleur baromètre de l'activité dans le secteur tertiaire chute de -12,5Pts (de 54,4 vers 41,9), pulvérisant la frontière technique des '50' qui partage le scénario économique entre croissance et récession.
Et les Etats Unis se retrouvent en un seul mois dans une situation pire que si le ralentissement s'était matérialisé au rythme prévu d'ici 6 mois.

Eh oui, les amis les USA sont rentrés dans une phase de destruction d’emploi (- 17000) au mois de janvier et vont maintenant officiellement rentrés dans une phase de récession avant de rentrer dans une phase de dépression.
La différence ? ? ?
Ronald Reagan l’a formalisé :

La récession, c’est quand ton voisin perd son boulot, la dépression, c’est quand tu perds le tien…. »

Comment en sommes nous arriver là ?

"La finance moderne se résume à ôter les risques des épaules de ceux qui sont capables de les porter (les banques), pour les mettre sur les épaules de ceux qui sont incapables de les comprendre ( les pauvres)", résume Martin Wolf, éditorialiste au Financial Times.

Ainsi que je l’avais prévu, tout s’écroule en même temps et il n’y a désormais au plan mondial que Christine Hagarde-Lagarde pour penser que la consommation ne sera pas contaminée.

Les Usa via G.W Bush viennent de présenter un budget de 410 milliards de $ de déficit.
Soit 2,9 % de leur PIB, la France suit le même chemin et se verra rappeler à l’ordre par Bruxelles alors que nous allons présider l’Europe…avec un déficit de 3% du PIB (seul moyen de soutenir la consommation 40 milliards d’euros de dépenses publiques et sociales pour faire – de 2 % de croissance)

Faites des cadeaux à vos enfants, c’est eux qui les payeront… un jour, ils vous cracheront dessus et vous reprocheront de les avoir égoïstement mis au monde en leur laissant l’addition.
Cela sera le début des affrontements trans-générationnels qui démarreront en 2012.


Nécronomiquement votre




Commentaires

Je vous lis tous les soirs avec passion depuis la création de votre blog, et grâce à vous j'ai l'impression d'être enfin mieux éclairée sur la très mélancolique conjoncture mondiale. Merci. Mais je suis une simple Mamie de 65 balais, et aujourd'hui je suis obligée (tant pis je vous paraîs ridicule) de faire mon "Candide" et de vous demander ce que vous voulez dire par :
"faites des cadeaux à vos enfants ce sont eux qui les payeront..."
Cordialement

Écrit par : florence | 06/02/2008

Ma chère Florence, allons vous n'êtes pas une mamy...
A 65 ans, vous êtes encore jeune...

Souvenez-vous Florence de ce que disait
Thierry breton alors ministre des finances
"chaque enfant naît aujourd’hui avec une dette de plus de 17 000 euros ». Effrayé par une telle situation il avait alors « décidé d’en parler avec courage » aux Français.
Aujourd' hui cette dette est de 30 000 euros car nous laissons en permanence filer les déficits. Dans le même temps,beaucoup de papy boomers ayant connu les trente glorieuses sont partis à la retraite ces dernières années (ce qui a fait baisser le chomage) avec des retraites importantes. Dans le même temps, des jeunes arrivent sur le marché du travail avec des salaires qui ne leur permettent que de survivre.
Le principe des retraites étant que c'est celui d'après qui paye pour celui d'avant, la situation va devenir d'ici quelques années ingérable. les jeunes étant condamnés a avoir des prelevements obligatoires de plus en plus important (vous allez prochainement voir, l apparition de la tva sociale)
les nouveaux equilibres mondiaux font que nos enfants ne vivront plus, à moins d'emigrer dans l'hemisphere sud une situation comme celle qu'a connu la france dans le passé et dont aurions du profiter pour apurer les comptes. Aujourd'hui nos enfants ne peuvent déjà plus acheter d'immobilier, la hausse de l'energie et des matières premieres étant inexorable, ils vont vivre de plus en plus mal en payant les frasques des générations passées.
La situation est donc explosive, seule solution, il faudra travailler comme en Allemagne, jusqu à 70 ans voir 75 ans
or comme vous le savez la France est le pays qui posséde le plus fort taux de chomage d'europe chez les seniors (apres 50 ans on ne trouve plus de boulot, ou alors il faut accepter de retravailler au smic...
Je pense donc que nous connaitrons des affrontements trans générationnels, les plus jeunes refusant de payer plus en vivant moins bien...et ce pour des inactifs qui ont des retraites plus importantes que leur salaires

Je suis ravi de vous avoir comme lectrice, chère Florence, n'hesitez pas à intervenir sur ce blog qui n'a d'autres mission que d'essayer d'expliquer la situation.
Vous qui me suivez depuis le départ, vous avez pu constater que je ne me suis pas trompé et que j'ai révélé le krach bien avant qu'il ne survienne en en donnant les causes.
V

Écrit par : necronomie | 06/02/2008

Bonjour Mr,
je vous lis au quotidien depuis qqs mois et meme si je ne suis pas toujours (mais rarement tout de meme) daccord avec vous, je vous accorde bien plus de credit sur vos analyses et commentaires que la plupart, sinon tous, des politiques et autres économistes foulosophe du dimanche.

Plus le temps passe et plus je suis a la fois impatient de vivre cette phase de grande dépression et en meme temps inquiet de ce que cela va engendrer.

Etant "invalide" je perçois une pension dite AT (accident travail), d'un montant de 1062€ (oui je sais c'est pas bien lourd), pensez vous que cette période 2008-2012 que vous annoncez particulierement difficile pourrait me voir supprimer ce revenu, principal qui plus est ?

Necronomiquement :)

Écrit par : Alexandre | 06/02/2008

Mon cher Alexandre,

je vous rassure tout de suite, ce revenu ne vous sera pas supprimé, j'en veux pour preuve qu en Angleterre et en Hollande, on a déjà accordé à plus de 1 million de personnes le statut "d'incapacité au travail" (equivalent au statut de rmiste chez nous mais sans obligation de faire quoi que ce soit.
uniquement pour dégonfler les chiffres de la recherche d'emploi, car il faut bien être conscient que quelqu un qui par exemple touche le RMI depuis 10 ans ne pourra jamais être reinserré dans la société car il est maintenant dans un univers ultra competitif "handicapé du travail"
La france devra donc passer au moins la moitié des gens qui actuellement touche le rmi dans le statut d'handicapé.

Dans ces conditions, je vous le garantis, vous n'avez absolument rien à craindre car vous êtes une vraie victime, ne l'oubliez pas...
Respect et bon courage
merci de me lire et vous avez parfaitement le droit, cher Alexandre, de ne pas être toujours d'accord avec moi...(sourire)
Merci de votre intéret...
Nécronomiquement votre
JP

Écrit par : necronomie | 06/02/2008

Un boulot de perdu, 10 de retrouvés :)

Écrit par : Daniel Coulaud | 06/02/2008

Les commentaires sont fermés.