15/12/2007

Marketing de l'endettement : Apocalypse Now

406e9937d2539395d918088377dc71f2.jpg

cliquez sur la photo pour agrandir

Au sein de l'International Nécronomiste dont les 3 piliers sont Stagflation, Récession et Dépression, Ben Bernanke, le patron de la fédéral reserve, s'est vu affublé d'un surnom repris cette semaine par le Financial Times :
Helicopter Ben

Mais Benny a beau larguer ses dollars sur Wall street et être désormais soutenu, ce qui en dit long sur l'extrême gravité de la situation, par un effort sans précédent dans l'histoire mondiale depuis le 11 septembre par les autres banques centrales des pays industrialisés ( Banque centrale européenne, Banque nationale Suisse, Banque du Canada,et même Banque d'Angleterre) rien n'y fera....

Les économistes traditionnels ( dont Dame Christine Hagarde)
ont beau prétendre que l'économie réelle n'est pas touchée, l'économie est en fait atteinte de plein fouet comme on dit chez Démonia...rattrapéé qu'elle est par l'inflation et les problèmes de pouvoir d'achat.

Chine 6,9 %
USA 4,5 %
Espagne 4,1 % ( pays où 89 % des crédits immobiliers ont été conclus à taux variable)
Allemagne : 3,1 (plus haut depuis 1994)
Irlande : 5 %
France : 2,4 % (autant dire que nous résistons mieux en apparence mais, petit problème, les prix de l'immobilier ont augmenté 4 fois plus vite que le pouvoir d'achat et le meilleur reste à venir dés janvier gaz et cie...)

Inflation signifie durcissement des taux d'intérêt donc durcissement du crédit,
moteur de l'économie.
Le dilemme est donc devenu impossible au plan mondial à arbitrer car évidemment plus on injecte des liquidités et du crédit facile, plus les prix augmentent).

Aux USA, Bush et les plus libéraux ont dû entreprendre un plan de sauvetage des 5 millions de personnes qui ont perdu ou sont sur le point de perdre leur logement.
En Angleterre, c'est 1,5 millions de personnes qui sont concernés et l'on tourne à 45000 saisies par trimestre.
La France est le seul pays au plan mondial, ou du moins le croit, à ne pas être concerné (c'est normal, nous avons le meilleur système de santé du monde, le meilleur système d'intégration des immigrés du monde, nous sommes les meilleurs en tout...)

Après une maison ou un appartement, le bien de consommation le plus cher
que nous ayons a acheter est une voiture.

Aux USA, la crise du crédit a commencé à s'étendre au crédit voiture et demain, cela sera à toutes les cartes de crédit et donc à la consommation.
A tel point que le FBI , à la demande du gouvernement, enquête désormais sur les conditions d'octroi de crédit à des gens insolvables.

Le temps révolu du crédit facile pour les pauvres est révolu définitivement.
il va falloir désormais faire preuve d'imagination pour continuer à acheter la paix sociale ou faire construire beaucoup de prisons.
La période 2008 -2012 (très grande dépression) sera dans les livres d'histoire.
Malheurs aux martyrs de l'endettement et à tous ceux qui ont cru naÏvement
qu'ils pourraient avoir une vie normale sans être bien nés.

c0a07c4f8e0ed958fa46c88c25036b71.jpg

Cliquez pour agrandir
en attendant , bénéficiez d'un super plan de promotion immobilière (maison Borloo)
(vouloir c'est pouvoir...y croire, c'est se faire avoir...))
Nécronomiquement votre

Commentaires

Hi,

je vois que tu es aussi un lecteur de la bulleimmo!
Bernanke a fait des études sérieuses sur la crise de 29 et comment empêcher qu'elle arrive : injecter des $ pour éviter le risque déflationniste. Le problème c’est que l’économie est mondialisée et certains autres acteurs aimeraient bien profiter de la crise pour "faire la peau" à l’oncle sam. Comme titrait les Echos : vers un Yalta financier il y a peu, il faut s’attendre à des bouleversements monétaires.

Récession ou pas, la période du crédit facile est finie. En effet, non seulement les taux directeurs vont baisser (US et UE), mais les taux des prêts (immobilier par exemple) vont augmenter pour renflouer le système financier. Dans ce contexte la croissance sera très faible, les salaires ne vont pas augmenter, et les gagnants seront les détenteurs de cash qui pourront financer pour de vrai leurs achats ou leurs emprunts.

S’endetter oui, mais avec modération.

Écrit par : Daniel Coulaud | 15/12/2007

Yes G.k est un ami, nous sommes nombreux pays par pays a penser la même chose, mais par contre attends toi à une big surprise ...
la situation est bien pire que tu l'imagines....

Écrit par : necronomie | 16/12/2007

Guten Tag Herr nekro
Un becot du cote de la rue de la tour d'auvergne pas loin de chez fafa ou on vous lit avec assiduité.
(enfin pas fafa non elle comprend rien la)
keep it on et au plaisir d'une revoyure du côté de rochechouart
vive le krach

Écrit par : Jo | 17/12/2007

"situation est bien pire que tu l'imagines"

on s'en fout on a presque ateint le quota d'expulsion (21/25?) en france, ca va nous sauver nous, parce qu'on est mieux que les zautres d'abord

http://bmarcore.club.fr/mil/mil244.html

Écrit par : Jo | 17/12/2007

Les commentaires sont fermés.