30/11/2007

Sommation et consommation ou sommation de cons(ommateurs)...

La France est une sorte d’Union Soviétique qui aurait réussi, une Union Soviétique d’un nouveau genre, une Union soviétique de la consommation dans laquelle les différentes ethnies et communautés qui la composent n’auraient qu’un désir : toujours plus consommer…

Il n’y a d’ailleurs plus de scènes d’émeutes sans pillage de magasins…mais contrairement à ce que croit comprendre le gouvernement, il n’y a pas des émeutiers avec à leur coté des voleurs qui profitent de la situation, ce sont en fait des émeutes consuméristes (comme à Gare du nord) menés par des jeunes qui n’ont aucun autre désir qu’accéder à la société de consommation ou de pouvoir consommer toujours plus.
L’idéologie dominante dans les quartiers est le capitalisme voir l’ultra-libéralisme comme chez les dealers. C’est pour cela que l’extrême gauche a du mal à y faire sa place.
Les Marques sont omniprésentes en banlieue (voir catégorie Marques révolutionaires)
Simplement, les nouvelles générations de pauvres contrairement aux anciennes, n’acceptent pas l’idée de voir à la télé ce qu’ils ne pourront jamais se payer dans la réalité.
Le rêve français, c’était dans les yeux de leurs parents, pas dans les leurs, car pour eux le rêve français n’a jamais existé.
Les nuits merveilleuses du loto peuvent continuer…et l’on peut nous sortir ça et là un Bernard Tapie ou une Rachida Dati pour nous prouver que c’est possible de s’en sortir par la valeur travail…mais rien n’y fera, nous sommes tous devenus des drogués de la consommation
et forcément, ceux qui sont nés sans connaître d’autre idéologie que le consumérisme sont prêts à tout pour y sacrifier.
En laissant mourir le communisme dans les banlieues, le capitalisme a commis sa pire erreur.
Il ne dormira plus du même sommeil.

Nécronomiquement votre

PS :
Nous allons donc migrer d’un modèle Union soviétique vers un modèle USA
Dernier détail (je sais, je l’écris souvent mais j ‘adore cette donnée économique…)
Les deux marchés en France en croissance de plus de trente pour cent par an depuis 4 ans sont :
Le marché du recouvrement et le marché de la sécurité des biens et des personnes.
Cela en dit long sur l’évolution vers le modèle USA...

25/11/2007

Maître du lieu, Maître du jeu…

L’Apocalypse des Marques dont les symptômes principaux seront l’infidélité et le désamour des consommateurs pour les marques installées, s' approche à grands pas.
Le pouvoir d’achat est devenu désormais la préoccupation numéro 1 des français mais aussi des américains et de tout l’occident, contrecoup du ralentissement économique car nous sommes mondialement unis par la consommation.

L'arrogance des marques, à travers les « lovemarks » et les stratégies marketing qui ont dominé le monde ces dernières années, et qui a consisté à entourer les consommateurs , à vouloir créer des connexions émotionnelles avec eux ( par des dialogues centrés sur eux) afin qu' ils s’approprient les Marques…arrive à sa fin.

La problématique du pouvoir d’achat vient d’en sonner le glas…

Vous avez pu vous en rendre compte : votre banquier vous aime, votre parfum vous aime, EDF vous aime, votre mobile vous aime, tout le monde vous aime…et les produits laitiers sont vos amis pour la vie…

Pas sûr qu’ils le restent…car plus que vous, c’est votre portefeuille qu’ils aiment et les périodes de crises sont propices pour s’en rendre compte…D’autant que votre portefeuille aime de moins en moins ces amours et ces amis…
Commentant l’augmentation du prix de ses produits le P-DG de Danone, Franck Riboud constate : "Il n'y a pas que le lait qui nous coûte plus cher. Depuis trois ou quatre ans, la publicité monte ses tarifs (...). Il n'est pas question pour nous de rogner sur nos marges …".
Lorsque l’on sait que Danone est « le meilleur élève de la classe » et soigne à merveille sa communication sur la santé, dont Zidane est devenu l’emblématique ambassadeur (il gagne encore plus d’argent que quand il jouait au foot… !),on peut effectivement se demander combien de temps dans une récession le consommateur va t-il être financièrement capable de supporter dans le coût des produits toutes ces dépenses de Marketing… ? ? ? ( Axiome de base : c’est toujours le consommateur qui paye…en final)
Le succès sans cesse grandissant du Hard discount en a été la première manifestation puisqu’a l’inverse de ce que titre TF1 sur son site « De plus en plus de français séduits par le Hard discount »
Le principe même du Hard discount repose sur la non-séduction et l’absence de connexions émotionnelles pour les marques, les fameuses MDD (marques de distributeurs qui n’ayant pas à supporter de frais de marketing ou de publicité, sont proposées à des meilleurs prix que les marques d’annonceurs.)
Les Maîtres du lieux étant devenus à cette occasion les maîtres du jeu.

Les faibles revenus ont choisis depuis longtemps, les classes moyennes les rejoignent…
C’est l’effet prix... car désormais on va acheter les prix plus que les produits…
Et peu importe l’amour que les Marques nous portent …si pour elles :
:
« L’amour , c’est juste une idée pour vendre des calendriers… »
Patrick Eudeline

Nous ne voulons plus être aimés…pas comme ça…un peu plus vrai nous suffirait….
Nécronomiquement votre

21/11/2007

We play together...We pay together

A Dame Christine Hagarde Ministre de l’économie du Boukistan

En France où tout est si délicieusement extravagant, le gouvernement s’attache à faire des réformes au moment où un krach mondial survient, tiré par les USA, que ce krach entraîne une chute des bourses, une chute de l’immobilier mondial. …bref une récession comme nous n’en avons jamais connue.
C’est l’instant de vérité ou l’on s’aperçoit que la croissance et le pouvoir d’achat ne se décrètent pas et ne se négocient pas car nous sommes dans ce que l’on appelle la mondialisation...
Et ce ne sont pas les réformes de la loi Galland (voir ma note du 31 8 sur les têtes de mongols et les marges arrières categorie apocalypse des marques) qui vont nous aider pour sortir de ce marasme dont le meilleur est à venir et que les livres d’histoire appelleront » la très grande dépression »


S’affrontent désormais 2 théories économiques :
Le découplage et le raccordement

C’est donc l’occasion de faire un point sur la situation :

La thèse du découplage est la thèse du politiquement correct, des journaux économiques et des médias qui sont financés par des annonceurs qui logiquement défendent leur bout de gras et n ont pas intérêt a semer la panique...L’économie reposant sur la confiance... Elle est aussi celle de notre Dame Christine Hagarde…qui connaît pourtant très bien les US (a tel point qu’elle fait des notes de services en anglais à ses collaborateurs…)
Le découplage défend l'hypothèse d’un atterrissage en douceur de l'économie américaine (soft Landing) tel que l’annonce Ben Bernanke le patron de la Fédéral Reserve...
Soit une croissance pour l’an prochain de 1,25 %… soit beaucoup moins que ce que va la faire la France cette année (1,8…1,9%)
Les partisans de cette thèse considèrent que les économies européennes et asiatiques vont donc se découpler de l’économie américaine, et que par conséquent la croissance mondiale restant forte car tirée par l’Asie, et l’Europe ayant désormais son propre rythme de croisière organique, nous ne risquons rien si ce n’est une phase d’un an de décélération de la croissance)
Attendez vous donc dans les mois qui viennent à rencontrer foultitude de gens (agent immobilier, banquier, politique etc.…qui viendront vous expliquer que ce qui se passe aux USA ne peut pas se passer ici.(le fameux nuage de Tchernobyl….)

La thèse du raccordement est une toute autre histoire…différente du conte de fées des adeptes du découplage…c’est la thèse des nécronomistes comme votre serviteur…

Flambée des matières premières, prix du pétrole , tirés par la demande de la Chine et de l’Inde, qui ne s arrêtent pas à nos frontières…Euro fort qui handicape nos maigres exportations, explosion de la bulle immobilière mondiale après les USA, c’est au tour de l’Irlande, de l’Espagne (Zapatero vient de l’avouer )
La vérité est que l’Europe économique n’existe pas, ou plutôt SI ...Mais sur le modèle Africain : nous ne sommes pas d’accord d’un pays à l’autre, il y a juste une banque centrale pour gérer l’inflation…point barre….Mais , il n’y a pas à ce jour de vrais politiques économiques qui pourrait favoriser la thèse du découplage. Enfin , les marchés émergeants asiatiques et sud américains seront aussi impactés par la faiblesse du dollar car c’est sur cette monnaie que leur propre monnaies sont indexés ou qui sert de référence…et que beaucoup de produits financiers et autres titrisations US ont été refourgués en Asie comme en Europe….Ce qui explique l’affolement des bourses asiatiques à chaque banque américaine qui annonce des pertes.
C'est pour cela que nous pensons que le soft landing (atterissage soit disant en douceur de l'économie américaine) va se transformer en hard landing (atterissage violent) et que l'économie mondiale va entrer progressivement en récession après une certaine période de stagflation...et que cette crise sera du niveau de celle de 1931...(ou le contexte était meilleur...)

Ce n’est qu’au prix de cette crise mondiale et durable que pourront se bâtir des choses concrètes.

En attendant préparez-vous au Fight-Club…Vous allez vivre les pires années de votre vie…
En ce qui me concerne, je me suis entraîné pour vivre ce moment…Je vous conseille de vous y préparer…comme je vous l'ai annoncé, ça commence à la fin de l'année...

We play together, we pay together…..c’est cela la mondialisation et c’est normal que cela se passe comme cela…Au moins , nous sommes sûrs de ne plus rester indifférents à nos voisins…

PS : Concrétement, le gouvernement Français table sur des hypothèses de croissance l’an prochain de 2,5 % pour réduire ses déficits, ce qui veut dire que la France, petit pays d’Europe du sud,qui ne brille pas par ses exportations, va faire l’an prochain le double de croissance des USA.
N’importe où sur la planète, les gens hurleraient de rire…mais en France ou l’on a entretenu les gens dans le virtuel depuis 30 ans, on y croit (en tous cas le gouvernement y croit où fait semblant d’y croire….Ce qui est encore plus grave…)

Nécronomiquement votre