12/07/2007

Image de marque et déportation ...Congo Belge

Avec l’épisode Air France, nous franchissons une nouvelle étape dans le rapport marque/consommateur/ citoyen : les salariés d’Air France et leurs syndicats ont ainsi marqué hier leur désapprobation à être, de par leur travail, associés aux charters d’expulsions.

Sage précaution, puisque depuis l’an dernier la SNCF est attaquée pour son rôle dans la les déportations de juifs vers Drancy notamment.

Après l’épisode Karcher et les nombreux communiqués de la marque pour éviter d’être identifié négativement, c’est donc au tour d’Air France, fleuron du transport aérien mondial (société la plus rentable du monde dans son secteur) de s’angoisser pour son image de marque par l’usage qu’en fait un gouvernement.

La même journée « Tintin au Congo » a été classé BD pour adultes en Angleterre pour racisme.
Tout s’accélère….Les salariés d’Air France ne veulent pas dormir les yeux ouverts….en disant qu’ils ne savaient pas. La misère , faut pas l’avoir sous les yeux, c’est démoralisant, ça oblige à penser aux autres… et ça fait craindre pour sa sécurité …c'est mieux à la télé....
PS/ il ya juste quelques années les excités comme Devedjian criait "Algérie française" "Occident Chrétien" et Congo Belge".

Commentaires

Les charters ne seront pas forcément pour ceux qu'on croit... et Hergé sera bientôt sur le même rayon que Mein Kampf... belle (r) évolution...

Écrit par : Géraud | 15/07/2007

Les commentaires sont fermés.